9 février 2022
Plante envahissante dans nos forêts
La lutte contre le nerprun se poursuit dans la MRC d’Acton
Par: Alain Bérubé

La bataille contre la prolifération du nerprun se poursuit dans la MRC d’Acton. (photo OBV Yamaska)

En octobre, la Corporation de développement de la rivière Noire (CDRN), de concert avec l’Organisme de bassin versant de la Yamaska (OBV Yamaska) et l’Agence forestière de la Montérégie, lançait une campagne de sensibilisation contre les nerpruns bourdaine et cathartique, des plantes envahissantes qui gagnent du terrain dans la MRC d’Acton. Le projet se poursuit à un bon rythme alors qu’une dizaine de producteurs participent à l’initiative.

Publicité
Activer le son

« C’est un bon départ et on espère bien sûr augmenter le nombre de producteurs durant les prochains mois. Nous souhaitons également créer une banque de bénévoles d’ici le printemps pour des opérations ponctuelles d’arrachage de nerprun », affirme Ariane Blier-Langdeau, biologiste et chargée de projet pour l’OBV Yamaska.

Par ailleurs, une activité de formation gratuite aura lieu le 31 mai.

« Les détails seront dévoilés plus tard, mais la formation sera animée par François Hébert, biologiste et ingénieur forestier au ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. On en apprendra davantage sur les moyens d’identifier le nerprun, en plus d’appliquer correctement les méthodes de contrôle », indique Mme Blier-Langdeau.

Cette dernière rappelle que le nerprun a un impact majeur au niveau écologique et économique.

« Quand ces espèces s’installent dans un milieu, elle prennent toute la place en altérant les propriétés du sol. C’est une menace grandissante qu’il faut prendre au sérieux », conclut Mme Blier-Langdeau.

Pour obtenir des conseils ou communiquer des informations sur la présence de nerprun, contactez Ariane Blier-Langdeau à ariane.blier-langdeau@obv-yamaska.qc.ca ou au 450 956-1164.

image