5 janvier 2022
Projet pilote Agriclimat
La Ferme Mylixy de Racine engagée dans la lutte contre les changements climatiques
Par: Alain Bérubé

On voit ici les propriétaires de la FermeMylixy, soit Michel, Jocelyne et Amélie Brien.

Afin de lutter contre les changements climatiques, le Conseil pour le développement de l’agriculture du Québec (CDAQ) a lancé le projet « Agriclimat, des fermes adaptées pour le futur ». Parmi les 37 fermes participantes, on retrouve la Ferme Mylixy, située à Racine.

Publicité
Activer le son

Toutes ces entreprises agricoles travailleront à l’élaboration d’une nouvelle démarche, d’une durée de trois ans, pour déterminer les actions les plus appropriées pour chaque entreprise.

Ces fermes travailleront à trois piliers de la lutte contre les changements climatiques, soit l’adaptation de l’entreprise au climat futur, la diminution des émissions de gaz à effet de serre (GES) et l’augmentation de la séquestration du carbone.

Également président de la Fédération de l’UPA-Estrie, Michel Brien, copropriétaire de la ferme laitière en compagnie de sa conjointe Jocelyne Plouffe et de sa fille Amélie, applaudit l’initiative.

« C’est avec plaisir que notre ferme fera sa part, en identifiant les meilleures actions à prendre. Notre alliance avec le Club agroenvironnemental de l’Estrie permettra de bénéficier de l’expertise de ce réseau. Je suis heureux de constater qu’il y a une grande diversité au niveau des 37 fermes qui participeront à ce projet pilote », déclare-t-il.

M. Brien ajoute que c’est une occasion en or pour faire des tests et, au besoin, de modifier nos pratiques. Le réchauffement de la planète est un phénomène préoccupant et les agriculteurs doivent réfléchir plus que jamais aux impacts des pratiques en cours », soutient-il.

Le copropriétaire de la Ferme Mylixy a hâte de connaître le bilan d’émissions de GES, ainsi que de découvrir les possibilités d’agir positivement afin de protéger l’environnement.

« En tant que président de l’UPA-Estrie, c’est doublement enrichissant de participer à un projet aussi intéressant », conclut M. Brien.

Le projet « Agriclimat, des fermes adaptées pour le futur » est soutenu financièrement dans le cadre d’Action-Climat Québec, un programme du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changement climatiques.

image