8 septembre 2021
Don de légumes
La Ferme La Bourrasque, un partenaire précieux pour le Centre de bénévolat d’Acton Vale
Par: Alain Bérubé

De gauche à droite :Vicky Beaudoin, directrice adjointe du Centre de bénévolat, est ici entourée de Philippe Benoit et de Maxime Dion, propriétaires de la ferme située à Saint-Nazaire-d’Acton.

Le Centre de bénévolat d’Acton Vale (CBAV) compte sur un partenaire fidèle de plus afin de bien remplir sa mission pour son volet alimentaire. La Ferme La Bourrasque, de Saint-Nazaire-d’Acton, donne en effet depuis trois ans une grande quantité de légumes.

Publicité
Activer le son

« Ce sont des légumes biologiques de très bonne qualité. Jusqu’à maintenant, on a reçu cette année plus de 150 boîtes de légumes de tous genres, que ce soit par exemple des concombres, des pommes de terre ou des aubergines. Ces légumes sont déshydratés, congelés et cuisinés pour diverses recettes, en plus de produire des marinades. On prévoit recevoir en tout au moins 200 boîtes en 2021. Ça nous assure une plus grande diversité d’aliments frais pour nos dépannages alimentaires », explique Vicky Beaudoin, directrice adjointe du CBAV.

Mme Beaudoin souligne que ces dons de légumes contribuent grandement à augmenter la portée des services de sécurité alimentaire.

« C’est vraiment un geste généreux de la part de Maxime Dion et de Philippe Benoit, les deux propriétaires de La Bourrasque. Et ça s’ajoute aux nombreux dons que nous recevons tout au long de l’année. On produit actuellement au moins 150 repas par jour et depuis janvier, nous avons effectué 360 aides alimentaires auprès de plus de 500 personnes à travers la MRC d’Acton. Et s’il y a des surplus de nourriture, nous partageons avec d’autres organismes », mentionne Mme Beaudoin.

Philippe Benoit souligne que c’est avec plaisir que la ferme donne un coup de main au Centre de bénévolat d’Acton Vale.

« Nous adoptons actuellement nos installations pour produire des légumes toute l’année, ce qui permet entre autres de donner plusieurs légumes déclassés ou provenant de nos surplus de production. C’est important pour nous de faire notre part afin d’appuyer cet organisme si important pour la région », dit-il.

La Ferme La Bourrasque est par ailleurs en mode croissance, affirme M. Benoit.

« Nous ajouterons deux nouvelles serres, ce qui permettra de tripler l’espace serricole. Et on se prépare à convertir nos serres au chauffage à l’électricité. L’année 2022 sera remplie de beaux projets! », conclut-il.

image