4 mai 2022
M18 BB
La fantastique aventure des Lions midget
Par: Annie Gagnon

Les Lions d’Acton Vale, du M18 A à la Coupe Dodge. Debout : Caël Ducharme, entraîneur-adjoint, Mathis Laplante, Xavier Cordeau, Félix-Anthony Bond, Thomas Dumont, Jacob Halde, Alexis Desbois, Alexis Beauregard, Édouard Dumont, substitut, Justin Vincelette et Samuel Choquette.À genoux : Jacob Lemire, Carl-Étienne Maynard, Émil Gosselin, Samuel Rivard et Zachary Laforge. Devant, on voit le gardien de but Tristan Chagnon.

Privée de formations double lettre depuis quelques années, l’Association du hockey mineur d’Acton Vale a vu ses Lions midget renouer avec une tradition gagnante. Surclassés de la classe A à la classe BB, les représentants valois ont connu une très bonne saison qui les a menés jusqu’à la Coupe Dodge.

Publicité
Activer le son

C’est lors des rencontres préliminaires que les observateurs se sont aperçus que l’alignement valois était beaucoup trop talentueux pour évoluer dans la classe A. Rapidement, les joueurs de l’entraîneur-chef Samuel Choquette se sont vu diriger vers la catégorie midget BB.

« Je crois que la décision finale est venue d’Hockey Estrie. Il faut dire que nous avions neuf joueurs qui en étaient à leur troisième année midget, avec de bonnes habiletés. Ça a fait en sorte que nous étions beaucoup trop forts sur papier », explique-t-il.

C’est donc à leur toute première saison derrière le banc que Samuel Choquette et son assistant Caël Ducharme se sont retrouvés aux commandes de la formation qui aura vécu une saison extraordinaire.

« Notre objectif premier était que les gars s’amusent tout en donnant leur 100 % sur la patinoire. On a connu une saison de 14 victoires, sept défaites et trois nulles, pour terminer au 2e rang du classement général. Ils, ont très bien répondu à nos attentes », analyse l’entraîneur-chef.

Pandémie et séries

Passionnés, investis et déterminés, les Lions auraient grandement apprécié se mesurer à d’autres équipes lors des divers tournois auxquels ils étaient inscrits, dont celui d’Acton Vale. Mais les restrictions gouvernementales en lien avec la pandémie en ont décidé autrement alors que toutes les compétitions ont été annulées.

Les Lions ont tout de même réussi l’impossible en étant sacrés champions des séries éliminatoires avec une fiche de trois victoires et une défaite. Un championnat qui leur a ouvert les portes de la Coupe Dodge où ils ont atteint les quarts de finale.

« Jouer en tournoi aurait été une superbe expérience pour les gars, mais nous n’avions aucun pouvoir là-dessus. La Coupe Dodge a été un bonus pour l’équipe, mais un bonus très mérité. Les jeunes se sont ralliés derrière le logo des Lions et ont tous eu leur rôle à jouer pour se rendre où on s’est rendus. Ils ont payé le prix et monté leur jeu d’un cran. Je suis vraiment fier de ce qu’ils ont fait », affirme Samuel Choquette.

Une année d’apprentissage

La présente saison sera difficile à surpasser pour les deux entraîneurs, qui ont connu l’envers de la médaille en était derrière le banc plutôt que sur la patinoire.

« C’est une expérience extraordinaire qui m’a permis de voir les jeunes évoluer et grandir en tant qu’équipe et comme individus. C’était autant de l’apprentissage pour moi que pour les joueurs et nous pouvons être fiers d’avoir bâti ensemble quelque chose de solide. Je crois que la saison 2022 sera gravée à tout jamais dans la mémoire de tous, autant Caël et moi que tous les joueurs et les parents. Nous avions une belle gang ce qui nous a permis d’avoir du plaisir tout au long de l’année. De mon côté, j’ai adoré mon expérience d’entraîneur. Ça m’a fait apprendre plein de choses et je ne ferme pas la porte à l’idée de revenir derrière le banc. Je vais prendre l’été pour y penser », a conclu Samuel Choquette.

image