15 juillet 2021
Une 3e et dernière saison pour Le Grand Bric-à-Brac
La bonne humeur au rendez-vous tout l’été au Théâtre de la Dame de Cœur
Par: Alain Bérubé

Le Théâtre de la Dame de Cœur, situé à Upton, vivra un autre été rempli de bonheur avec plusieurs activités sur place, dont la troisième et dernière saison de sa production Le Grand Bric-à-Brac. (photo gracieuseté TDC)

Après une seconde saison écourtée à cause de la pandémie pour Le Grand Bric-à-Brac, le Théâtre de la Dame de Cœur (TDC) prévoit un été plus festif que jamais pour la dernière année de cette production d’envergure. Le site, à la fois enchanteur et accueillant, promet une belle gamme d’émotions à ses visiteurs.

Publicité
Activer le son

Cette création du TDC continue de recevoir une pluie d’éloges autant du grand public que des critiques. Cette histoire tournant autour d’objets qui se retrouvent à la rue, cherchant à réinventer leur univers, touche les spectateurs par son message d’espoir et ses nombreux rebondissements.

« En tout, nous aurons 44 représentations cet été. La réponse du public est encore très forte, avec des salles complètes jusqu’au 15 août. On a donc décidé d’ajouter neuf représentations supplémentaires. Les récents assouplissements aux mesures sanitaires nous permettront d’accueillir plus de spectateurs que prévu, alors que ce nombre était de 200 depuis le début de la saison. La bonne humeur est au rendez-vous et nous sommes vraiment comblés! », confie Richard Blackburn, directeur général et artistique du TDC.

Cette joie de vivre, elle se reflète également sur l’ensemble du site qui fait rayonner Upton et la MRC d’Acton.

« Les familles peuvent arriver plus tôt afin de pique-niquer, faire une promenade dans le Parc nature de la région d’Acton et profiter de son nouveau centre nautique, visiter le centre d’interprétation CIMBAD afin d’en savoir plus sur l’univers de la marionnette géante, assister à des animations familiales sur réservation ou se procurer des boîtes-repas gastronomiques au Vieux Moulin. Il est aussi possible, après le spectacle, de rencontrer les marionnettistes, le tout bien sûr dans le respect des normes sanitaires. Ce sont donc des journées bien remplies », atteste M. Blackburn.

Un avenir prometteur

Richard Blackburn assure que la nouvelle création, prévue pour l’an prochain, sera à la hauteur des autres productions du TDC.

« Ce sera bien sûr très différent de nos anciens spectacles, mais toujours avec un ton extravagant, éclaté et coloré. Ça fait deux ans qu’on y travaille et j’espère que le public sera encore charmé », mentionne-t-il.

Le TDC continuera par ailleurs sa collaboration, à la fin juillet, avec le Festival international des arts de la marionnette, à Saguenay.

« Nous présenterons Acupunk, un défilé-performance poétique avec nos deux marionnettes géantes Éria et Terrenis. Ce spectacle avait été présenté en primeur l’an dernier, sur des sites de résidences privées pour personnes âgées. Les commentaires ont été très positifs », déclare M. Blackburn.

Le TDC amorcera par ailleurs l’an prochain un important chantier visant l’agrandissement et la mise à niveau des infrastructures. À l’été 2020, le gouvernement du Québec avait annoncé une aide financière de 5,4 millions $.

« C’est une étape majeure pour nous. Ce projet représente des investissements totaux d’environ 9 millions $. Si tout va bien, les travaux se termineront en 2024. Ça fait longtemps qu’on attend ce grand moment », conclut Richard Blackbum.
Les représentations supplémentaires auront lieu du 18 au 21 août, les 27 et 28 août ainsi que du 3 au 5 septembre. Information et réservations : 450 549-5828 ou damedecoeur.com.

image