8 mars 2018
Midget AAA
Jérémy Lapointe, une valeur sûre pour les Cantonniers
Par: Annie Gagnon
À 15 ans, Jérémy Lapointe fait bonne figure avec les Cantonniers de Magog. (photo Robert Vallée).

À 15 ans, Jérémy Lapointe fait bonne figure avec les Cantonniers de Magog. (photo Robert Vallée).

Originaire d’Acton Vale, Jérémy Lapointe joue présentement pour les Cantonniers de Magog. Issu d’une famille de sportifs talentueux, le jeune athlète de 15 ans a fait sa place dans la formation magogoise en étant un joueur polyvalent avec une éthique de travail irréprochable.

Jérémy Lapointe a donné ses premiers coups de patins au sein du hockey mineur d’Acton Vale. Tout jeune, le hockeyeur s’est démarqué en étant surclassé de la catégorie pré-novice à novice A.

Son sens inné du hockey et son lancer lui ont d’ailleurs permis de marquer à plusieurs reprises dans cette catégorie. Par la suite, Jérémy a déménagé à Drummondville, où il a joué une troisième année novice avant de jouer deux années dans la catégorie atome BB et une autre chez les pee-wee BB.

C’est à l’âge de 12 ans, alors qu’il a percé l’alignement des Cascades Élites pee-wee AAA, que le potentiel de Jérémy s’est pleinement exprimé sur la patinoire. Il a ensuite fait partie des Cascades bantam AA et AAA.

« Mon gabarit m’a beaucoup aidé à faire ma place dans les équipes avec lesquelles j’ai évolué. Je me sers beaucoup de mon physique pour protéger la rondelle et créer des occasions de marquer », explique le hockeyeur de 6 pieds 2 pouces et 190 livres.

Cantonniers de Magog

C’est avec beaucoup d’espoir que Jérémy s’est présenté au camp d’entraînement des Cantonniers de Magog. Le jeune homme de 15 ans a eu tôt fait de plaire à l’entraîneur Félix Potvin, qui lui a fait une place dans l’alignement. Et même si la fiche personnelle du jeune homme n’est pas à la hauteur de ses espérances, il se réjouit des succès de l’équipe.

« Côté statistiques, je n’ai pas eu la saison que j’espérais. Mais je ne m’en fais pas trop avec ça, car l’équipe gagne et c’est ça l’important. Encore une fois, mon gros gabarit et mon lancer m’aident à me démarquer, tout comme le fait de pouvoir bien jouer offensivement et défensivement. Je ne joue pas sur les jeux de puissance, mais je suis parfois utilisé en désavantage numérique. Afin d’être plus complet, j’aimerais continuer d’améliorer mon coup de patin et mon maniement de rondelle », analyse le # 18.

Séries éliminatoires

Après avoir blanchi les Forestiers d’Amos en huitième de finale, les Cantonniers ont éliminé les Élites de Jonquière en signant trois victoires contre une. Leurs performances les mènent donc à la demi-finale, qu’ils débuteront ce vendredi 9 mars à 19 h, à l’Aréna de Magog.

La troupe de Félix Potvin croisera alors le fer avec les Grenadiers de Châteauguay pour une série quatre de sept.

« Le fait de remporter les séries éliminatoires et de participer à la Coupe Telus serait un événement mémorable pour moi et mes coéquipiers. C’est d’ailleurs l’objectif à atteindre pour tous les joueurs qui endossent l’uniforme des Cantonniers », conclut Jérémy Lapointe.

image