3 juin 2020
Décèdé à l'âge de 75 ans
Jean-Marc Lavigueur laisse un grand vide dans la communauté valoise
Par: Alain Bérubé

Propriétaire d’une pharmacie durant 35 ans à Acton Vale, Jean-Marc Lavigueur, qui pose ici avec sa conjointe Marie Villeneuve, a été très apprécié pour son engagement dans la communauté valoise et régionale. Il vient de rendre l’âme à l’âge de 75 ans.

Pharmacien propriétaire durant 35 ans à Acton Vale, Jean-Marc Lavigueur a été emporté par le cancer le 27 mai, à l’âge de 75 ans. Tout au long de sa vie, il a su démontrer avec enthousiasme son amour pour sa région d’adoption, en s’impliquant fortement dans la communauté.

Publicité
Activer le son

En 1974, M. Lavigueur s’installe à Acton Vale avec sa famille afin d’opérer l’ancienne pharmacie Ouimet, qui fait actuellement partie de la bannière Uniprix. Il a aussi été propriétaire d’une pharmacie à Drummondville de 1989 à 2002.

La petite pharmacie valoise a au fil des ans pris de l’expansion. En 2003, M. Lavigueur inaugure les nouveaux locaux d’une superficie de près de 9000 pieds carrés, plus modernes et accueillants.

« Mon père a vraiment travaillé très fort pour que l’entreprise réponde aux besoins de la population. Il était entouré d’une équipe extraordinaire », souligne son fils Mathieu Lavigueur.

Jean-Marc Lavigueur a entre autres donné de son temps au Club Optimiste, au Tournoi de hockey midget d’Acton Vale, au CHSLD de la MRC d’Acton et au Théâtre de la Dame de Cœur. Il a également épaulé sa conjointe Marie Villeneuve pour le camp-école Masqu’ARCAD. Plus récemment, M. Lavigueur a été le président d’honneur du Relais pour la vie de la MRC d’Acton.

« Jean-Marc, qui a aidé ces bonnes causes au niveau humain et financier, faisait preuve de discrétion. C’était pour lui un moyen de remercier la région pour son magnifique accueil », affirme son fils.

Témoignages

Dr Luc Labrèque fut parmi les premières personnes qui ont connu M. Lavigueur lors de son arrivée à Acton Vale.

« Je lui ai présenté plein de gens lors d’un souper du Club Lions et, rapidement, il a su se démarquer par sa gentillesse. C’était un homme honnête et très généreux, mais également très droit dans l’administration de ses affaires », raconte-t-il.

Jean-Guy Rocheleau, récréologue à la Ville d’Acton Vale, n’a que de bons mots pour Jean-Marc Lavigueur.

« On allait entre autres voir des galas de boxe et des matchs de football. C’était un homme agréable et modeste. Et il aimait vraiment s’impliquer au niveau sportif, en étant notamment instigateur du Fonds d’athlète », dit-il.

Étant elle-même impliquée grandement au niveau communautaire et social, Huguette Beaugrand garde de précieux souvenirs de l’ex-pharmacien.

« Au Club Optimiste, il a vraiment donné beaucoup de son temps comme responsable d’activités et en tant que lieutenant-gouverneur. Même s’il était affaibli par le cancer depuis quelques années, il gardait contact avec les gens qu’il aimait », relate Mme Beaugrand.

Keven Brasseur a pu travailler, en tant que responsable de l’animation au Relais pour la vie, aux côtés de M. Lavigueur.
« Il était une inspiration pour notre équipe et toute la communauté. Acton Vale perd un grand homme, mais son héritage se fera toujours sentir, car il a marqué tant de gens par sa bonté », affirme-t-il.

Marylène Leclair, qui travaille à l’accueil technique pour la pharmacie Uniprix d’Acton Vale, parle d’un patron extraordinaire.

« Dès le début de ma carrière, il y a 27 ans à Drummondville, j’ai tout de suite apprécié travailler pour lui. Je le considère comme un véritable mentor. Il prenait régulièrement de mes nouvelles, en plus de m’appeler pour mon anniversaire. La famille, pour lui, c’était très important », allègue-t-elle.

Richard Blackburn, directeur général et artistique du Théâtre de la Dame de Cœur, a grandement apprécié le grand cœur de M. Lavigueur.

« Jean-Marc était un grand «appréciateur» ! Avec l’amour de la région tatoué sur le cœur, il avait ce regard généreux sur les réalités autour de lui. Il avait une très grande authenticité dans ses soutiens. Nous lui devons beaucoup », opine-t-il.

image