6 janvier 2021
Club de l’âge d’or d’Acton Vale
Jean-Denis Leboeuf et Estelle Darvault, un couple qui fait sa marque
Par: Alain Bérubé

Estelle Darvault et Jean-Denis Leboeuf

Fondé en 1972, le Club de l’âge d’or d’Acton Vale a contribué à tisser des liens entre ses membres grâce à la qualité de ses activités. Le président Jean-Denis Leboeuf et sa conjointe Estelle Darvault ont fait grandement leur part par leur implication soutenue depuis plus d’un quart de siècle.

Publicité
Activer le son

Cet organisme est né d’une initiative lancée par Gabrielle Poulin, qui était alors la régente des Filles d’Isabelle d’Acton Vale. Dès le début, l’engouement était important, avec un nombre croissant de membres.

« Avant la pandémie de COVID-19, nous comptions plus de 700 membres. Notre club répond à un réel besoin dans la communauté. Que ce soit la pétanque au Carrefour des Générations ou les cartes, le baseball poche et les soirées de danse à la salle communautaire du Centre de bénévolat, l’ambiance est vraiment géniale. Et les conférences présentées par la FADOQ, que ce soit à Acton Vale ou ailleurs, sont également très appréciées », soutient M. Leboeuf, qui fait également partie du comité MADA (Municipalité amie des aînés) d’Acton Vale.

M. Leboeuf a joint le Club de l’âge d’or d’Acton Vale il y a 25 ans. Ila accepté le poste de président en 2011.

« Durant ma carrière de soudeur-monteur, j’ai occupé une telle fonction pour le syndicat. Je suis également impliqué au sein du conseil d’administration de la FADOQ – Région Richelieu-Yamaska depuis huit ans, en plus de collaborer aux activités sportives au niveau régional. C’est pour moi un réel plaisir de donner de mon temps, ce qui m’a permis de rencontrer plein de gens formidables », soutient M. Leboeuf.

Mme Darvault est membre du club depuis 28 ans. Elle s’est impliquéeau sein du conseil d’administration depuis 15 ans, notamment en tant que vice-présidente.

« J’ai appris beaucoup au contact de tous ces gens. De belles amitiés se sont formées au fil des ans et nos activités sont très enrichissantes. Notre but est de briser l’isolement et de faire sortir nos membres », affirme-t-elle.

Jean-Denis Leboeuf avoue avoir hâte que le Club de l’âge d’or, en pause à cause de la pandémie de COVID-19, puisse reprendre ses activités normalement.

« Le début de la vaccination nous donne de l’espoir, mais il faudra encore être patients et espérer un retour à la normale d’ici cet automne. En attendant, nous gardons contact avec nos membres, que ce soit au téléphone ou par Internet. Nous continuons à vendre des cartes de membres FADOQ, au coût de 25 $, qui donnent droit à de nombreux rabais et privilèges. La FADOQ continue d’ailleurs de défendre les droits collectifs des personnes âgées de 50 ans et plus », indique-t-il.

Le Club de l’âge d’or travaille d’ailleurs sur les festivités entourant son 50e anniversaire, qui sera célébré en 2022.

« Un dîner permettra de rassembler plusieurs membres des clubs de la région. Ce sera une belle occasion de démontrer notre dynamisme et notre fierté », conclut M. Leboeuf.

 

On voit ici Jean-Denis Leboeuf, président du Club de l’âge d’or d’Acton Vale, en compagnie d’André Lamontagne, député de Johnson ainsi que le couple Thérèse et Guy Mongeau, ce dernier ayant occupé la présidence entre 2004 et 2011, lors du dîner soulignant le 45e anniversaire de l’organisme.

 

image