2 août 2018
Candidat péquiste dans Johnson
Jacques Tétreault veut un Québec plus vert et en santé
Par: Alain Bérubé

Jacques Tétreault

Bien connu pour ses convictions environnementales, Jacques Tétreault croit que le Parti québécois est un véhicule de choix afin de transmettre ses valeurs. Cet ancien enseignant en science et biologiste, âgé de 65 ans, représentera avec le sourire cette formation politique lors des élections provinciales du 1er octobre, dans Johnson.

Impliqué dans plusieurs organismes, dont Solidarité Populaire Richelieu-Yamaska, M. Tétreault a notamment fait sa marque au sein du Regroupement Vigilance Hydrocarbures Québec, en donnant plus de 160 conférences à travers la province. Le résident de Saint-Dominique a déjà été candidat trois fois pour le Parti Vert du Canada sur la scène fédérale.

« Le Parti québécois s’est tenu debout dans le dossier des hydrocarbures et c’est avec cette formation politique que je veux poursuivre mon implication. De nombreux défis environnementaux sont sur la table et je veux qu’on laisse, à nos enfants et petits-enfants, une planète en bon état », commente Jacques Tétreault.

Le candidat péquiste affirme être inspiré par le programme du PQ, qui colle à merveille à ses valeurs.

« Notre parti est très démocratique et de notre côté, ce sera une campagne d’idées. Je ne veux pas que notre belle province soit gérée comme une entreprise. Le PQ a encore beaucoup à offrir, avec des candidats de grande qualité et un leader inspirant en Jean-François Lisée », dit-il.

Jacques Tétreault est loin de concéder la victoire à André Lamontagne, qui espère de nouveau représenter la Coalition Avenir Québec.

« M. Lamontagne est un homme très sympathique, mais je ne partage pas la vision de son parti, qui propose un retour en arrière. Je connais très bien la MRC d’Acton grâce à mes implications au sein du Carrefour jeunesse-emploi du comté de Johnson et dans l’ancien atelier de bois Vision Vert, en plus d’avoir enseigné à Acton Vale. C’est une région fière et dynamique, qui a déjà élu des députés du Parti québécois. Notre membership est en hausse et on travaille très fort sur le terrain, entre autres en rencontrant plusieurs élus et intervenants du milieu », allègue-t-il.

Jacques Tétreault se dit confiant face au verdict final des électeurs. « J’ai bon espoir que nous créerons une agréable surprise le 1er octobre », conclut-il.

image