28 avril 2021
Le pont du 5e Rang de Saint-Théodore-d’Acton parmi les projets
Investissements de 9,5 millions $ pour le réseau routier de la MRC d’Acton d’ici 2023
Par: Alain Bérubé

Le pont du 5e Rang Ouest, à Saint-Théodore-d’Acton, devrait être rouvert à la circulation en 2022.

D’année en année, le gouvernement du Québec investit des sommes importantes afin d’améliorer les déplacements. Dans sa programmation 2021-2023, le ministère des Transports investira 9,5 millions $ afin de réaliser des projets reliés au réseau routier de la MRC d’Acton.

Publicité
Activer le son

Le pont du 5e Rang Ouest, à Saint-Théodore-d’Acton, fait partie des projets de chantiers. La réouverture est envisagée pour 2022.

Ce pont, qui enjambe la rivière Le Renne et fermé à la circulation depuis mars 2016, suscite encore beaucoup de frustration chez plusieurs citoyens de la région.

Il a été fermé sur une base préventive. Le Ministère déclarait à l’époque que c’était pour « assurer la sécurité des usagers de la route et de l’intégrité de l’infrastructure ».

Le député de Johnson, André Lamontagne, souligne par ailleurs que l’asphaltage du Chemin de Béthanie, de la route 222 aux limites de Sainte-Anne-de-la-Rochelle, sera réalisé durant l’année 2021.

« Ces travaux étaient réclamés depuis longtemps par le milieu et amélioreront grandement la qualité de vie des résidents du secteur », déclare celui qui est également ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation.

Les autres chantiers à surveiller sont l’asphaltage de la route 116, de la limite d’Upton jusqu’à environ 150 mètres à l’ouest de la rue Bonin, à Acton Vale, ainsi qu’à partir des limites de la municipalité de Saint-Liboire jusqu’à celles de la municipalité d’Acton Vale, à Upton.

« Dans le contexte de la pandémie de COVID-19, ces investissements favoriseront le maintien et la création d’emplois en plus de stimuler l’économie régionale », souligne M. Lamontagne.

Le député de Johnson est par ailleurs très fier que l’asphaltage de la route 116, à Acton Vale et Sainte-Christine, a pu être complété l’an dernier.

« Ce tronçon devait absolument être refait et je m’y étais engagé lors de la campagne électorale en 2018. C’est maintenant chose faite! », conclut-il.

Le ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie, François Bonnardel, soutient que les investissements réalisés à travers le Québec, et plus particulièrementà l’échelle locale, contribuent à la relance de l’économie.

« Ce nouveau souffle engendré par la réalisation des projets annoncés aura des retombées positives pour l’ensemble des citoyens. Non seulement des infrastructures seront améliorées et maintenues en bon état, mais la revitalisation du réseau rendra les routes plus sécuritaires », affirme-t-il.

André Lamontagne

image