28 mai 2020
Touchée par la crise sanitaire du coronavirus
Idées Pousses garde espoir en l’avenir
Par: Alain Bérubé

Isabelle Demers, présidente d’Idées Pousses, espère que la jeune entreprise valoise traversera avec succès la crise du coronavirus.

La pandémie de la COVID-19 a bouleversé les plans de milliers d’entreprises à travers le Québec, dont plusieurs des domaines agricole et agroalimentaire. Idées Pousses, qui produit des micro-pousses dans ses installations du parc industriel d’Acton Vale, souhaite traverser cette période difficile la tête haute, gardant espoir en l’avenir.

Publicité
Activer le son

Avec l’acquisition de Déli-Pousse il y a deux ans, l’entreprise valoise – qui a vu le jour en 2015 – a connu un bel essor en doublant sa production.

« Nos micro-pousses servent de garnitures dans plusieurs restaurants haut de gamme, ajoutant de la fraîcheur, de la couleur et du goût, en plus d’être riches en nutriments, On peut les ajouter par exemple dans une salade, un sandwich ou un repas principal. Le tout est fait dans un grand souci de qualité », affirme la présidente Isabelle Demers.

Mme Demers, qui a oeuvré pour Déli-Pousse durant dix ans en tant que gérante de production, compte sur une formation en cuisine d’établissement. Elle espère conjuguer ces expériences afin de faire grandir l’entreprise.

« Les micro-pousses méritent d’avoir davantage de visibilité. J’ai confiance que nous pouvons atteindre de nouveaux sommets », dit-elle.

La crise du coronavirus a malheureusement ralenti grandement les activités d’Idées Pousses, qui compte sur une équipe de huit employés.

« Notre production est actuellement minime, car la demande est très faible. On dessert quelques petites épiceries, mais c’est évident que la situation actuelle en restauration nous fait mal », avoue Mme Demers.

Cette dernière espère donc que l’industrie de la restauration pourra bientôt reprendre graduellement ses activités.

« Si le gouvernement du Québec permet aux restaurants, d’ici quelques semaines, d’accueillir au moins 50 % de leur clientèle, ce sera déjà un pas dans la bonne direction. En attendant, on doit trouver d’autres avenues afin que notre entreprise traverse cette crise. Ainsi, nous faisons pousser des plants de tomates, en plus de distribuer des paniers de fruits et légumes et de faire partie du marché public en ligne de la MRC d’Acton », souligne Mme Demers.

La présidente d’Idées Pousses n’a pas l’intention de baisser les bras.

« Nous avons consacré beaucoup de temps et de passion dans cette très belle aventure. Avec patience et persévérance, j’espère que le meilleur est à venir », conclut Mme Demers.

image