15 décembre 2021
Nouveau directeur général
Grand Prix de Valcourt : Guillaume Cayer-Richard prêt à reprendre le flambeau
Par: Alain Bérubé

Guillaume Cayer-Richard

Passionné de courses automobiles, Guillaume Cayer-Richard aime les nouveaux défis. Il occupe depuis le 6 décembre le poste de directeur général du Grand Prix Ski-Doo de Valcourt (GPSV), qui reviendra en force du 11 au 13 février 2022.

Publicité
Activer le son

Le successeur de Véronique Lizotte a surtout œuvré en représentation et en vente, notamment chez Desjardins et avec son projet domiciliaire Le Domaine Brickyard, à Richmond.

Ce résident d’Ulverton, âgé de 44 ans, a également occupé la présidence du Tournoi national atome Mousquiri de Richmond durant 12 ans. Il compte aussi une solide expérience dans les courses sur terre battue, en plus d’être le fondateur de l’Écurie Cleveland.

« Guillaume a su se démarquer parmi les nombreuses entrevues que nous avons faites. Son parcours est très intéressant et il contribuera à donner un nouvel essor au Grand Prix de Valcourt. Guillaume est d’ailleurs excellent dans les relations publiques et humaines », résume le président Martin Simard.

M. Cayer-Richard affirme être enthousiaste à l’idée de diriger le plus gros événement hivernal de sports motorisés au monde.

« Lorsque le Grand Prix de Valcourt a annoncé que le poste de directeur général était disponible, quelques personnes m’ont contacté afin que je tente ma chance. J’espère bien être à la hauteur et j’ai confiance, car je suis très bien entouré.

Véronique Lizotte et Marie-Pier Lemay, qui a également occupé ce poste, donnent un bon coup de main afin que la transition se déroule très bien. J’apprends chaque jour et je suis en mode écoute », atteste-t-il.

Le nouveau directeur général du Grand Prix de Valcourt a bon espoir que la 40e édition sera encore une fois une grande source d’adrénaline et de sensations fortes.

« Malgré les restrictions imposées par la COVID-19, nous aurons une très belle programmation. Nos spectateurs seront ravis et on travaille très fort pour leur donner un week-end inoubliable! », conclut M. Cayer-Richard.

image