23 octobre 2019
Concert à Acton Vale le 27 octobre
Francis Belcourt, un ambassadeur hors pair de l’opéra
Par: Alain Bérubé

Francis Belcourt participera à un concert d’opéra le 27 octobre, à Acton Vale. (photo Maryse Gaudreau)

Attiré par le chant dès son enfance, Francis Belcourt est un ambassadeur de choix pour l’opéra. En compagnie de trois autres chanteurs et un pianiste, ce jeune artiste qui a vécu à Durham-Sud et à Acton Vale durant sa jeunesse interprétera des classiques de cet art lyriquele dimanche 27 octobre, à 14 h, à l’église Saint-André d’Acton Vale.

Âgé de 28 ans, Francis a obtenu il y a deux ans un baccalauréat en percussion à l’Université Laval. Mais la passion du chant a fini par prendre définitivement le dessus.

« J’ai fait mes débuts dans une chorale alors que j’avais 12 ans. Et j’ai été longtemps directeur musical de la messe du 24 décembre à Acton Vale. Même si j’ai par la suite étudié en percussions, la porte était toujours ouverte pour le chant », résume-t-il.

Une participation réussie dans Le Docteur Miracle de Bizet, présenté par la Relève Musicale de Québec, lui a donné le courage nécessaire pour entreprendre un autre baccalauréat, cette fois-ci en chant classique.

Le jeune baryton a par la suite remporté quelques prix au Concours d’art lyrique de la Relève musicale du Québec, en plus de décrocher des bourses de perfectionnement du camp musical du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Francis a également pu chanter, en vedette ou comme choriste, pour quelques concerts d’envergure.

« J’ai eu la chance de rencontrerdes artistes extraordinaires et dans des productions de qualité. Ce sont des expériences très enrichissantes », confie-t-il.

Dans « Les classiques de l’opéra », Francis chante en compagnie d’autres étudiants de l’Université Laval, soit sa conjointe Jennifer Blackburn, Clara Boutin et Étienne Quirion. Accompagné par le pianiste Jean-François Mailloux, le quatuor interprétera des airs souvent connus du grand public (dont O moi bannino caro de Puccini et La donna è mobile de Verdi), dans un concert d’environ 90 minutes.

« Nous mettrons en contexte les pièces qui font partie du concert. Il y aura même quelques passages en français. Quelques accessoires seront également utilisés afin d’ajouter un aspect théâtral. Ce sera un bon mélange de moments dramatiques et d’autres plus comiques. Avec en plus l’acoustique extraordinaire de l’église, les spectateurs passeront un très beau moment, peu importe leurs connaissances en opéra », promet Francis Belcourt, qui a adoré sa récente expérience alors que le concert faisait escale à l’église de Durham-Sud.

Le jeune chanteur affirme que l’opéra est pour lui une occasion en or de dépasser ses propres limites.
« On peut transmettre tellement d’émotions et ainsi toucher le public, ce qui est pour moi une belle récompense! », conclut Francis Belcourt.

Les fonds amassés lors du concert d’Acton Vale permettront aux jeunes chanteurs de s’inscrire à des séances et des camps de perfectionnement en art vocal, en plus d’un projet d’opérette de leur pianiste pour 2020.

Le coût d’entrée est de 20 $, 12 $ pour les 12-18 ans et 5 $ pour les 11 ans et moins. Il sera possible de rencontrer les artistes après le concert. Des billets sont disponibles auprès de Guylaine Gazaille (450 502-0613), de Lisette Gazaille (450 546-2635), à la Tabagie Surprise d’Acton Vale, au presbytère d’Acton Vale et à l’entrée peu avant le spectacle.

image