13 octobre 2021
Championnat canadien de BMX
Emy Poirier obtient le 4e rang
Par: Annie Gagnon

Emy Poirier a très bien fait lors de sa présence aux championnats canadiens en BMX, tenus en Alberta.

Après une saison remarquable sur les pistes du Québec, Emy Poirier a bien fait lors des championnats canadiens de BMX, tenus à Calgary, à la fin août. La jeune pilote de Saint-Théodore-d’Acton a conclu la compétition au 4e rang.

Publicité
Activer le son

Seule Québécoise à prendre le départ du Challenge-Femmes 16 ans, Emy s’est mesurée à trois Albertaines et trois Britanno-Colombiennes.

Les sept pilotes ont effectuée trois rondes pour déterminer le classement final de cette catégorie.

La représentante du CNBC-Bolt de Bromont a terminé au 3e rang lors de ses deux premières rondes et a glissé au 4e rang lors de la dernière course. Le cumulatif de ses trois essais lui ont permis de se classer en quatrième position face aux meilleures cyclistes canadiennes de sa catégorie.

« J’ai trouvé que le niveau de la compétition était très élevé, mais c’était vraiment une belle expérience. Je suis fière de ma performance et de mon classement. Les filles avaient un calibre élevé, mais je ne me suis pas laissée impressionner. Personnellement, même si je suis satisfaite de ma 4e place, je sais que j’ai fait des erreurs qui m’ont nui, comme par exemple des mauvais départs. Sans ces erreurs, j’aurais probablement pu me classer plus haut.

Mais dans une course qui dure environ 45 secondes, une petite erreur peut faire toute la différence », a mentionné la jeune pilote.

Coupes Canada

Pour conclure sa saison, Emy a pris part à deux Coupes Canada, qui se sont déroulées à Drummondville et à Saint-Jean-sur-Richelieu, au cours des dernières semaines.

À Drummondville, l’athlète de Saint-Théodore – a connu des moments difficiles. Mais à Saint-Jean-sur-Richelieu, elle a très bien fait en obtenant la seconde position.

« À Drummondville, j’ai fait une grosse chute le vendredi, ce qui m’a mise mal en point pour les journées de compétition du samedi et du dimanche. Par contre, à Saint-Jean-sur-Richelieu, je suis fière de ce que j’ai accompli puisque lors de mes qualifications, j’ai terminé au 2e rang, très proche de la numéro 1 canadienne », indique-t-elle.

Maintenant que sa saison de course est terminée, Emy commencera l’entraînement intérieur pour la saison hivernale. La jeune pilote s’entraînera pour développer son cardio et sa masse musculaire afin de bien préparer sa prochaine saison de course.

image