8 septembre 2021
Dans Saint-Hyacinthe et Shefford
Élections fédérales en bref
Par: La Pensée de Bagot

Voici quelques nouvelles en bref sur la campagne électorale fédérale. publiées dans notre édition du 8 septembre 2021.

Publicité
Activer le son

Un débat électoral au 103,7 Radio Acton

Dans le cadre des élections fédérales 2021, le FM 103,7 Radio Acton organise un débat électoral sur ses ondes avec les candidats de la circonscription de St-Hyacinthe-Bagot. L’émission sera diffusée le lundi 13 septembre, dès 17 h, à la radio et sur le Web (radio-acton.com). Ce sera par la suite disponible en ligne.
Le débat sera enregistré plus tôt dans la journée au Club de golf d’Acton Vale. Étant donné le contexte sanitaire, l’enregistrement se déroulera sans public.
Les candidats suivants ont confirmé leur présence au débat : le député sortant et candidat du Bloc Québécois Simon-Pierre Savard-Tremblay, l’ex-députée et candidate du NPD Brigitte Sansoucy, la candidate du Parti libéral du Canada Caroline-Joan Boucher, et le candidat du Parti conservateur André Lepage.
L’émission sera animée par le journaliste Louis-Philippe Harnois-Arel. Le débat est une présentation du Club de golf d’Acton Vale, et est organisé en collaboration avec la Chambre de commerce de la région d’Acton.
Une émission spéciale sera par ailleurs également diffusée le soir même des élections, le lundi 20 septembre. La première partie, de 18 h à 20 h, sera l’occasion de faire un résumé de la campagne. Dès 20 h, ce sera le suivi en direct des résultats électoraux.

Protéger la production agricole locale
En conférence de presse dans une ferme laitière de Granby, trois candidats bloquistes de la région ont réitéré leur engagement à défendre le modèle d’agriculture québécois et à faire la promotion de la souveraineté alimentaire.
C’est aux côtés d’Yvon Boucher, président des Producteurs de lait de Montérégie-Est, que Marilou Alarie (Brome-Missisquoi), Simon-Pierre Savard-Tremblay (Saint-Hyacinthe–Bagot) et Andréanne Larouche (Shefford), ont pris la parole.
« Le Bloc Québécois est toujours à l’écoute des agriculteurs et des producteurs de notre région et nous nous engageons à continuer de porter leur voix à Ottawa », a mentionné Mme Larouche.
Au cours des dernières années, le parti a soutenu les producteurs, notamment avec le projet de loi C-216 qui visait à protéger intégralement, par force de loi, la gestion de l’offre dans les accords commerciaux.
« Nous avons réussi à faire progresser ce projet de loi jusqu’à l’une des dernières étapes, l’étude en comité, à laquelle j’ai activement pris part en tant que porte-parole
du Bloc Québécois en commerce international. Nous aurions eu largement le temps de terminer le processus d’adoption avant la fin de la session parlementaire, n’eût été du gouvernement libéral, qui en a délibérément retardé le traitement, malgré un appui factice lors des votes en Chambre », soutient M. Savard-Tremblay.

La libérale Carolane-Joan Boucher souhaite un plus grand soutien aux aînés
La candidate libérale dans Saint-Hyacinthe-Bagot, Carolane-Joan Boucher, soutient qu’un gouvernement libéral réélu, lors des élections fédérales du 20 septembre, continuera d’avancer en offrant plus de soutien aux aînés les plus vulnérables et en poursuivant ses efforts pour rendre la retraite plus confortable et plus abordable pour tous.
La pandémie de COVID-19 a eu des effets dévastateurs sur les aînés canadiens.
Nombreux sont ceux qui se sont retrouvés isolés de leur famille ou qui ont vécu dans des conditions inacceptables en établissement de soins de longue durée.
Les aînés méritent une retraite sûre et confortable après avoir travaillé fort toute leur vie et pourtant, au Canada, trop nombreux sont ceux pour qui payer leurs factures et se nourrir est un défi quotidien.
« Ma campagne m’a permis de rencontrer plusieurs personnes âgées qui m’ont interpellées concernant leurs préoccupations face à l’avenir. Il est essentiel et notre devoir de prendre soin de nos parents, nos bâtisseurs, nos ainés », déclare-t-elle.

Savard-Tremblay mise sur la participation citoyenne
Le candidat du Bloc Québécois dans Saint-Hyacinthe-Bagot, Simon-Pierre Savard-Tremblay, s’engage à étendre le riche dialogue qui s’est établi avec les citoyennes et citoyens de la circonscription au cours de son premier mandat.
Les organismes, entreprises et municipalités pourront également compter sur son écoute active et son soutien permanent.
Le député sortant recueillera régulièrement les avis citoyens, qui le guideront entre autres lorsque viendra le temps de déterminer où seront investis les fonds du programme Emplois d’été Canada (EÉC), et une partie des sommes allouées au député pour ses dépenses de publicité.
Pour les organismes communautaires, les municipalités et les entreprises, le programme EÉC est une source importante de financement, offrant des centaines de milliers de dollars de subventions pour accueillir de jeunes employés saisonniers dans la circonscription.
M. Savard-Tremblay assure que les organismes, entreprises et municipalités pourront s’appuyer sur une collaboration étroite avec son bureau, qui continuera notamment de les accompagner « à travers les méandres bureaucratiques des programmes fédéraux » par des formations et du soutien personnalisé.

Un ex-membre influent du Bloc Québécois appuie le candidat conservateur Lepage
L’ex-membre influent du Bloc Québécois dans Saint-Hyacinthe-Bagot, Kenneth Hilt, donne son appui au candidat Conservateur André Lepage.
L’homme d’affaires a été sans équivoque sur les avantages que le Québec tirera du « contrat » proposé par le chef Conservateur Erin O’Toole aux Québécois.
« Il ne faut pas laisser passer cette occasion unique de renforcer le Québec », soutient M. Hilt qui estime que jamais une proposition aussi avantageuse n’a été faite depuis le gouvernement de Brian Mulroney.
Pour M. Lepage, le ralliement de Kenneth Hilt à sa campagne est un autre exemple qui démontre que tout doit être fait pour mettre fin au règne de Justin Trudeau et de son gouvernement Libéral centralisateur et sans vision pour l’avenir.
« Jamais le Québec n’aura été aussi gagnant qu’avec un gouvernement canadien dirigé par Erin O’Toole », a ajouté M. Lepage.
Le candidat souligne aussi que le Parti conservateur a été le premier gouvernement fédéral à reconnaître le Québec comme une Nation en 2006.
André Lepage rappelle que son chef a promis des transferts en santé améliorés et sans condition, tel que le réclame le premier ministre François Legault.

Pierre Breton reçoit sa certification carboneutre
Pierre Breton, candidat libéral dans Shefford, a reçu récemment sa certification carboneutre pour sa campagne électorale.
Concrètement, cela signifie que tous les gaz à effet de serre émis lors du déroulement de la campagne seront compensés en plantant des arbres.
Pour le Parti libéral, la réponse à la crise climatique doit être rapide, forte et réaliste. Ceci se traduit par des gestes concrets pour protéger l’environnement. En effet, l’obtention de cette certification précède l’annonce conjointe faite dernièrement à Granby avec Steven Guilbeault et le premier ministre Justin Trudeau.
M. Trudeau a annoncé des investissements d’un milliard de dollars sur 10 ans pour la protection des eaux douces. Cette somme s’ajoute à la longue liste d’engagements en matière d’environnement que le Parti libéral a pris depuis 2015.
« L’environnement est un enjeu prioritaire pour ma campagne et pour la population du comté de Shefford. Je continuerai de faire tout en mon pouvoir pour répondre à l’urgence climatique », a déclaré M. Breton.

Usine de filtration d’eau à Valcourt: Andréanne Larouche réagit aux propos de Pierre Breton
Andréanne Larouche, députée sortante et candidate bloquiste dans Shefford, a tenu à réagir aux propos du candidat libéral dans Shefford, Pierre Breton, concernant son appui à un projet de modernisation de l’usine de filtration d’eau dans la ville de Valcourt.
« C’est certainement très bien d’appuyer ce projet! Mais il s’agit ni plus ni moins que d’un vœu pieux. En effet, ces rénovations d’infrastructures municipales relèvent du gouvernement du Québec. Ce sont des travaux normés et l’intervention d’un élu fédéral ne peut être qu’un appui pour la forme. Dans tous les cas, je suis sûre que les projets de la ville de Valcourt vont dans le sens d’améliorer le bien-être des citoyens, et qu’on obtiendra éventuellement le feu vert de Québec pour les réaliser. Je les en félicite d’avance », a-t-elle mentionné.

 

image