25 août 2021
Édition du 25 août 2021
Élections fédérales en bref
Par: La Pensée de Bagot

Voici quelques nouvelles reliées aux élections fédérales 2021, pour les circonscriptions de Saint-Hyacinthe-Bagot et de Shefford, publiées dans notre édition du 25 août 2021.

Publicité
Activer le son

Shefford: le candidat Pierre Breton victime de vandalisme et de vol de pancartes électorales

L’équipe de campagne de Pierre Breton, candidat libéral dans Shefford a fait état de vol et de vandalisme de ses pancartes au courant de cette première semaine suivant le déclenchement des élections.

L’équipe souhaite ainsi faire appel à la civilité et à la cordialité. Elle affirme s’engager à faire preuve de respect envers chaque candidat, peu importe son affiliation politique, en invitant la population en général à faire de même.

« Je trouve cette situation vraiment déplorable. Déjà qu’on avait fait le choix cette année par souci environnemental de poser moins de pancartes, c’est dommage qu’on en perde plusieurs. Tout le monde a le droit à ses opinions, l’important c’est simplement que cette campagne électorale soit menée dans le respect afin d’assurer une pleine démocratie », affirme M. Breton.

Bloc Québécois: Andréanne Larouche fière de son bilan dans Shefford

Andréanne Larouche, candidate du Bloc québécois dans Shefford, et députée sortante, a tenu son lancement officiel la semaine dernière au pub Oblon à Granby. Entourée d’une quarantaine de personnes, elle a tenu à faire le bilan de son mandat dans la circonscription et à la Chambre des communes.

« Justin Trudeau a décidé de servir ses intérêts personnels plutôt que ceux des citoyens de Shefford. Nous étions cependant prêts et avons même été les premiers à poser nos affiches. Je suis également prête à défendre mon bilan en Chambre et sur le terrain, de même que celui fort impressionnant du Bloc », a déclaré Mme Larouche.

Depuis l’élection de 2019, elle affirme ne pas avoir ménagé ses efforts pour représenter les intérêts des citoyens de la circonscription. Elle rappelle également son bilan parlementaire en tant que porte-parole des ainés, de la condition féminine et de l’égalité des genres.

« Dès ma première journée en chambre, j’ai fait un discours sur la Polytechnique et sur l’importance de contrer la violence faite aux femmes et aux filles. J’ai également posé mes deux premières questions sur les ainés afin qu’ils puissent bénéficier de la hausse de la Sécurité de la vieillesse dès 65 ans de façon récurrente. En tant que vice-présidente du comité permanent de la Condition féminine, j’ai défendu plusieurs dossiers, notamment les effets disproportionnés de la crise sur les femmes, la question du travail invisible et des agressions sexuelles dans les forces armées. J’ai également participé à plusieurs débats d’urgence, notamment sur la triste réalité de la multiplication des féminicides depuis la crise de la COVID. Je me suis également souvent exprimée en chambre pour la défense de nos artistes, de notre industrie touristique, de nos agriculteurs et des cabanes à sucre qui ont été oubliés par le gouvernement. Bref, les gens ont pu remarquer que j’ai pu être la porte-voix des intérêts des gens de Shefford », conclut-elle.

Le bloquiste Simon-Pierre Savard-Tremblay s’engage pour l’environnement

Le candidat bloquiste et député sortant de Saint-Hyacinthe-Bagot, Simon-Pierre Savard-Tremblay, a annoncé plusieurs engagements environnementaux et salue l’importance accordée aux enjeux écologiques dans la plateforme électorale du Bloc Québécois.

M. Savard-Tremblay s’engage notamment à compenser toutes les émissions produites par sa campagne en cours, incluant celles produites par la production des affiches électorales.

« Depuis des années, les scientifiques sonnent l’alarme, et nous répètent qu’il est minuit moins une en matière de réchauffement climatique. Aujourd’hui, il est minuit et cinq, lance-t-il. C’est pourquoi je ferai de nouveau confiance à l’entreprise maskoutaine Arbres.eco, dirigée par l’écologiste Jacques Tétreault, bien connu dans la région, qui s’assurera de planter le nombre d’arbres nécessaires pour que notre campagne ait un bilan cent pour cent carboneutre. J’invite les candidates et candidats des autres partis à faire de même », dit-il.

NPD: Brigitte Sansoucy conjugue économie et environnement

Le NPD se présente en chef de file pour répondre à l’urgence climatique où développement économique rime avec environnement afin de créer un avenir meilleur et prospère pour tous.

« Il faut avoir le courage d’agir pour lutter contre l’urgence climatique. Le NPD propose un plan audacieux qui conjugue développement économique et environnement. Nous créerons des milliers d’emplois grâce à la Banque canadienne du climat, au lieu de subventionner les grandes pétrolières », explique la candidate dans Saint-Hyacinthe-Bagot Brigitte Sansoucy.

Le plan du NPD est d’utiliser les fonds de la Banque d’infrastructure du Canada pour les investir dans des initiatives locales de développement durable.

« Nous avons tellement d’entreprises vertes et locales qui ont développé des technologies durables et propres. Nous devons les mettre de l’avant et utiliser leurs innovations pour que le fédéral donne l’exemple en devenant un pionnier de l’efficacité énergétique, des technologies propres et des énergies renouvelables, mais surtout, en mettant fin immédiatement aux subventions des énergies fossiles », martèle l’ex-députée de Saint-Hyacinthe-Bagot.

Parti conservateur: André Lepage tire un bilan positif de sa première semaine

Alors que la première semaine de campagne se termine, le candidat conservateur André Lepage juge que les conservateurs ont présenté un plan solide aux électeurs de Saint-Hyacinthe-Bagot.

Le Contrat avec les Québécois et les Québécoises dévoilé par le chef Erin O’Toole est selon lui un engagement clair et net envers le Québec et ses besoins, une première dans l’histoire. Des annonces se trouvant dans le Plan de rétablissement du Canada, la plateforme électorale dévoilée plus tôt cette semaine, en éthique, en logement, en culture et en création d’emplois sont venues compléter le tout.

« Les conservateurs savent où ils s’en vont. On l’a prouvé cette semaine avec nos annonces qui touchent directement les préoccupations des Québécois et des Québécoises : le logement, le coût de la vie, l’emploi et la culture. Concrètement, les citoyens et citoyennes de Saint-Hyacinthe-Bagot veulent pouvoir conserver leur niveau de vie après la pandémie et sont inquiets par le manque de plan des libéraux. Je comprends mes électeurs et électrices d’être déçus et inquiets face à la possibilité d’un autre gouvernement libéral. Il n’y a pas à dire que c’est seul le Parti conservateur peut remplacer Justin Trudeau et peut agir pour Saint-Hyacinthe-Bagot », a affirmé M. Lepage.

 

image