15 août 2018
Aide financière d'Ottawa
Deux entreprises de la région prennent de l’expansion
Par: Alain Bérubé

Métallitech voit grand, avec une percée mondiale plus importante.

Deux entreprises de la MRC d’Acton, Métallitech et Biocompost, pourront accentuer leurs efforts de croissance grâce à une aide financière de Développement économique Canada (DEC).

Cette annonce fait suite aux récentes contributions remboursables accordées à Food 4 Pets Canada, MDL Nutrition et Industries MR, toutes situées à Acton Vale.

« Pour demeurer compétitives et soutenir leur croissance, les entreprises doivent régulièrement améliorer et moderniser leurs équipements de production et leurs installations », mentionne le communiqué de presse de DEC.

Métallitech

L’entreprise Métallitech, située dans le parc industriel d’Acton Vale, a obtenu une contribution remboursable de 140 000 $ sur un investissement total de 500 000 $.

Métallitech se spécialise dans la projection thermique – un domaine très spécialisé de traitement de surfaces par voie sèche – qui vise l’amélioration des propriétés du matériau ou la remise à neuf d’une pièce usée.

« Ce revêtement améliore le rendement des pièces de nos clients. Il y a peu d’entreprises dans ce créneau au Québec », souligne Robin Fontaine, vice-président et ingénieur junior.

Ce dernier mentionne que l’aide financière servira à améliorer la performance des activités de l’entreprise afin de soutenir la croissance au Canada et sur les marchés mondiaux.

« Le montant accordé par Ottawa permet d’acquérir un robot de projection thermique, divers autres équipements de production, un tour d’usinage et un logiciel. On a également pu ajouter un entrepôt de 3200 pieds carrés, en plus de réaménager l’usine », indique M. Fontaine.

Métallitech souhaite créer quatre nouveaux postes.

« Nous cherchons des machinistes ayant de l’expérience avec les grosses pièces, mais c’est malheureusement difficile à trouver. On travaille fort afin de réussir rapidement à combler ces emplois », conclut M. Fontaine.

Biocompost

Biocompost, une entreprise de Béthanie qui existe depuis deux ans, a obtenu une contribution remboursable de 260 000 $ sur un investissement total de 650 000 $.

Elle se spécialise dans la production et la commercialisation de fumier de vers (lombricompost) certifié biologique. Biocompost a conçu des produits adaptés aux agriculteurs, aux producteurs et aux consommateurs.

Le projet veut assurer le démarrage commercial de l’entreprise, pour ainsi concrétiser des opportunités d’affaires.

« On a acquis récemment des équipements de production, en plus d’agrandir notre usine de production », allègue le président Carl Chaput.

Ce spécialiste en gestion de fertilisation de terres agricoles espère commercialiser un fumier de vers de très haute qualité. Biocompost possède l’inventaire de vers d’élevage le plus important au monde.

« Nous avons développé une grande expertise en lombriculture. Et l’avenir s’annonce très prometteur », déclare-t-il.

image