12 septembre 2019
Prix remis par l'Association québécoise de l'alternance études-travail
Des stagiaires très bien accueillis à la Ferme Gilles Lapointe et Fils
Par: Alain Bérubé

Francis et Yannick Lapointe, de la Ferme Gilles Lapointe et Fils, à Upton, ont été honorés par l’Association québécoise de l’alternance études-travail.

Les stages représentent, pour les élèves en formation agricole, une occasion rêvée d’en apprendre davantage sur les réalités qui les attendent éventuellement au quotidien. La Ferme Gilles Lapointe et Fils, située à Upton, a été honorée pour son engagement auprès des stagiaires.

La ferme a reçu plus tôt cette année un premier prix de reconnaissance de l’Association québécoise de l’alternance études-travail. Cet honneur récompense l’entreprise s’étant la plus démarquée pour la qualité de son soutien et de son accompagnement des élèves en formation agricole, en l’occurrence ceux du DEP en Production animale de l’École professionnelle de Saint-Hyacinthe (ÉPSH).

« Nous accueillons des stagiaires depuis 16 ans tout au long de l’année. Tous sont les bienvenus, peu importe leur âge, sexe ou origine ethnique. Mon frère et moi sommes des finissants du programme de Production animale et de grandes cultures de l’ÉPSH. C’est donc pour nous très important de faire notre part, d’autant plus qu’on comprend très bien les besoins de nos stagiaires », affirme Yannick Lapointe, copropriétaire avec son frère Francis et sa mère Les journées à la ferme sont bien remplies pour les stagiaires, qui bénéficient d’un encadrement adéquat.

« On leur donne de petites tâches à accomplir, tout en leur permettant de développer leur autonomie. Nous nous ajustons à leurs compétences. C’est pour eux non seulement une très belle expérience d’apprentissage, mais également un véritable milieu de vie », soutient M. Lapointe.

Ce dernier affirme que la ferme retire aussi des bienfaits de ce partenariat.

« Nous apprenons également beaucoup au contact de ces élèves, qui sont en général passionnés et enthousiastes. Je conseille aux entreprises agricoles de faire appel à des stagiaires afin qu’on puisse compter sur une relève de qualité durant longtemps », conclut Yannick Lapointe.

Gina Lamontagne, enseignante à l’ÉPSH, est ravie de cette collaboration avec la ferme uptonaise.

« La famille Lapointe accomplit un travail exceptionnel. Ils sont vraiment impliqués et dévoués. Pour nos stagiaires, c’est un réel bonheur de faire affaire avec des entreprises agricoles de ce genre, ce qui permettra de résoudre la pénurie de main-d’œuvre dans ce domaine », déclare-t-elle.

image