13 janvier 2021
Pandémie de COVID-19
Des spectacles virtuels et une programmation adaptée à la Salle Laurent-Paquin
Par: Alain Bérubé

Michel Gauthier

La pandémie de COVID-19 a largement changé les plans des Productions Artistiques de la Région d’Acton (PARA) pour la présentation de spectacles à la Salle Laurent-Paquin. Le président Michel Gauthier assure que l’organisme accomplit tout de même sa mission en faisant preuve d’ingéniosité.

Publicité
Activer le son

« Lorsque la MRC d’Acton est passée en zone rouge le 15 octobre, ce fut évidemment pour nous le début d’une longue période d’incertitude et de déceptions. On a dû annuler les spectacles des humoristes Laurent Paquin, Cathy Gauthier et Phil Roy. La saison 2020-2021 était pourtant bien partie, dans les circonstances, alors qu’on accueillait plus de 150 spectateurs – soit près de la limite maximale en vertu des restrictions sanitaires – pour Elvis Fever et le Galade l’humour », commente M. Gauthier.

Ce dernier soutient que l’équipe des PARA est constamment en mode solution, en utilisant à bon escientla technologie.

« Grâce à la plateforme Zoom, le conseil d’administration a pu tenir plusieurs réunions et ainsi s’ajuster à l’évolution de la pandémie. On a pu perfectionner notre mode de diffusion d’événements en ligne sur Facebook. Ainsi, en octobre, la présentation du gala de remise des bourses Desjardins a été très appréciée. Même chose en décembre avec le spectacle éducatif La magie des mots, pour les écoles primaires de la MRC d’Acton et le concert de Noël gratuit avec Jean-Philippe Gauthier, Stéphanie Gauthier et Jade Boisvert, qui a été visionnéplus de 2500 fois jusqu’à maintenant. Et pour tous ces événements, les commentaires sont très positifs », allègue Michel Gauthier.

En attendant la reprise complète des activités, la Salle Laurent-Paquin bénéficie d’améliorations techniques majeures.

« Grâce à une subvention du Fonds de soutien aux entreprises de la MRC d’Acton, nous avons pu renouvelerle système de sonorisation de la salle. Nos haut-parleurs dataient de plus de 30 ans et ce n’était donc pas un luxe de moderniser nos installations, maintenant entièrement numériques et permettant un son plus uniforme dans toute la salle. Ça complète les récentes améliorations apportées au système d’éclairage. La Salle Laurent-Paquin est ainsi plus que jamais au goût du jour », affirme Michel Gauthier.

L’optimisme règne au sein de l’équipe des PARA, alors que sept dates viennent d’être ajoutées à la programmation à partir du 13 février. Martin Deschamps (deux prestations), Ludovick Bourgeois, Moran, Andréanne A. Malette, Les Respectables (hommage aux Rolling Stones) et Michaël Rancourt sont les artistes à l’affiche.

« Même si c’est possible que la pandémie nous force à repousser de nouveau certains spectacles, nous n’avions pas le choix de réserver à l’avance la présence de ces artistes. On garde espoir que, dès février, les salles seront accessibles au grand public, avec le retour à des salles à pleine capacité d’ici cet automne. Et on a très hâte! », conclut M. Gauthier.

image