18 juin 2020
Sportif accompli et bénévole
Des souvenirs plein la tête pour Jean-Pierre Jetté
Par: Alain Bérubé

Jean-Pierre Jetté

Par sa passion et son enthousiasme, Jean-Pierre Jetté a marqué de nombreux fans de baseball et de golfeurs à travers la région. Ce Valois âgé de 86 ans, également connu pour son salon de barbier à Acton Vale, garde des souvenirs précieux des nombreuses personnes qu’il a croisées sur son chemin.

Publicité
Activer le son

M. Jetté jouait au deuxième but lors des cinq championnats consécutifs des Castors d’Acton Vale – qui faisaient alors partie de la Ligue provinciale de baseball – de 1959 à 1963.

« J’ai joué sept ans pour les Castors, en plus d’être assistant-entraîneur pendant un an. Ce fut vraiment une belle expérience. Sans être nécessairement une grande vedette de la ligue, je me débrouillais très bien au bâton. Je me rappelle du support des partisans et de la communauté en général. Encore aujourd’hui, le baseball est en bonne santé à Acton Vale, permettant aux gens de se rassembler et de vivre de beaux moments. J’avoue que je m’ennuie de cette belle camaraderie qui régnait sur le banc et dans les vestiaires », raconte celui qui a suivi les traces de son père René, un homme de baseball fort connu à Acton Vale.

Le golf prenait également une grande place dans la vie de Jean-Pierre Jetté. C’est avec plaisir qu’il a accepté l’invitation des propriétaires et fondateurs du Club de golf d’Acton Vale de l’époque, Dr Armand Méthot et Lionel Laliberté, à devenir instructeur. « J’ai toujours adoré ce sport. J’ai été le premier capitaine du Club de golf d’Acton Vale alors que Jean-Guy Renaud œuvrait comme pro. Je me suis ensuite occupé de l’organisation de tournois, en plus de donner des cours. C’était avant tout pour le plaisir et tout comme au baseball, je me suis fait de nombreux amis », affirme M. Jetté.

Ce dernier a de plus fait sa marque par son implication au sein du hockey mineur valois. M. Jetté a été notamment président des Loisirs d’hiver des jeunes de l’école Saint-André durant six ans.

« J’ai aussi connu du succès au sein de la Ligue Dépression, où j’ai même remporté le championnat des compteurs. Sur la glace, j’allais toujours là pour gagner », dit-il avec fierté.

Avec en plus ses 45 ans de carrière au salon de barbier Chez Pierre – géré maintenant par son fils Benoit et sa petite-fille Andréanne -, Jean-Pierre Jetté a eu une vie bien remplie. Il affirme que son amour des gens, autant comme barbier que dans les sports, a fait une grande différence.

« Je trouve toujours du positif dans chaque personne que je rencontre. Je suis comblé d’avoir vécu tant de belles choses tout au long de ma vie », conclut-il.

Jean-Pierre Jetté a fraternisé avec plusieurs amis lors de retrouvailles d’anciens de la Ligue provinciale de baseball, lors d’un match local des Castors l’an dernier. On voit ici Gilles Robichaud, M. Jetté, Roger « Doune » Bourgeois, Jean-François Dorais, Roger Ménard et Marcel Guilbault. (photo gracieuseté André Rousseau)

M. Jetté (à droite sur la photo) a eu la chance de faire de nombreuses rencontres marquantes tout au long de sa carrière sportive. Il pose ici avec Daniel Johnson, ancien premier ministre du Québec et député de Bagot ainsi que l’ex-skieuse Rhona Wurtele.

 

image