1 Décembre 2021
Copropriétaire de la Galerie mp tresart
Des poèmes et des illustrations de Mélanie Poirier pour se libérer de la pandémie
Par: Alain Bérubé

Mélanie Poirier, copropriétaire de la Galerie mp tresart de Durham-Sud, propose le recueil Se libérer de la pandémie par l’art et la poésie.

Copropriétaire de la Galerie mp tresart de Durham-Sud depuis 12 ans, Mélanie Poirier croit grandement au bienfait de la culture. Elle a décidé de contrer la morosité de la pandémie de COVID-19 avec un recueil de poésie et d’arts visuels.

Publicité
Activer le son

Le livre Se libérer de la pandémie par l’art et la poésie s’inscrit dans la continuité pour Mélanie Poirier, qui n’a jamais baissé les bras malgré les obstacles mis sur son chemin par la pandémie.

« On a bien sûr dû abandonner les vernissages avec plein d’invités, mais la galerie a continué de garder un lien privilégié avec les amateurs d’art grâce à des événements virtuels. Nous sommes là pour mettre de la couleur et de la joie dans le cœur des gens et c’était très important pour moi que ça continue », résume-t-elle.

Son premier livre en solo propose 40 poèmes inspirants, accompagnés d’autant d’Illustrations, soit des encres à l’alcool sur papier Yupo. C’est en accord avec sa démarche artistique, à la fois originale, positive et communicative.
« Comme j’aime me renouveler, j’avais réalisé pour un atelier quelques encres sur papier. Les réactions ont été très positives et ce fut pour moi une belle surprise », souligne Mélanie Poirier.

Afin de réaliser ce projet, l’artiste multidisciplinaire a lancé une campagne de sociofinancement en octobre.

« Je m’étais fixé un objectif de 3000 $, mais le montant amassé a été finalement de 5029 $. Et j’ai pu concrétiser ce beau rêve en deux mois et demi, ce qui est un véritable miracle. Avec en plus l’aide de plusieurs partenaires, ce recueil sera disponible d’ici la mi-décembre. Plusieurs produits dérivés conçus à partir de mes œuvres, dont des tasses et des foulards, seront aussi en vente », mentionne Mme Poirier.

La copropriétaire de la galerie d’art soutient que, malgré la pandémie, l’année 2021 a été excellente, de même que les Éditions mp tresart.

« Nous avons une belle complicité avec l’école Notre-Dame de Durham-Sud, avec entre autres la visite de plusieurs élèves à la galerie. Plusieurs expositions ont eu lieu durant l’année. On continue, aux heuresd’ouverture habituelles, de recevoir des visiteurs. C’est la preuve que, plus que jamais, l’art fait du bien! », conclut Mme Poirier.

Pour plus de détails sur le recueil de poésie et d’arts visuels ainsi que sur cette artiste : www.poiriermelanie.com.

image