20 septembre 2018
Débat électoral de jeudi dernier
Des candidats fiers de leur chef
Par: Alain Bérubé

Le débat électoral organisé par Radio-Canada et diffusé jeudi soir, représente une étape importante de la campagne provinciale en vue du scrutin du 1er octobre. Dans la circonscription de Johnson, les quatre candidats des partis à l’honneur lors du débat ont tous apprécié la performance de leurs chefs.

Sarah Saint-Cyr Lanoie, candidate pour Québec Solidaire, soutient que Manon Massé a fort bien tiré son épingle du jeu.

« Même si les autres chefs avaient davantage d’expérience dans un tel contexte, Mme Massé a su bien exprimer ses idées. Elle est demeurée calme malgré le ton qui montait de temps à autres, tout en partageant notamment ses préoccupations au niveau de l’environnement », mentionne-t-elle.

Le député caquiste sortant, André Lamontagne, soutient que son chef François Legault a livré une solide performance.

« Tous étaient bien préparés pour le débat et le niveau de stress était élevé. Mais M. Legault a pu expliquer avec brio les points forts de notre programme. Il s’est entre autres démarqué dans le volet de l’éducation. Selon les sondages, rien n’est encore acquis, mais l’appui important chez les francophones devrait faire la différence », affirme-t-il.

Jacques Tétreault, porte-étendard du Parti québécois, soutient que Jean-François Lisée a remporté le débat haut la main.

« C’était un débat très intéressant. Mais M. Lisée était plus à l’aide que les autres. Il est un excellent pédagogue et il propose des idées concrètes, en plus d’être à l’écoute des membres du parti. Le PQ monte peu à peu dans les sondages et d’ici le 1er octobre, on devrait avoir de belles surprises! », clame-t-il.

Le candidat libéral François Vaes a vraiment aimé l’attitude du premier ministre sortant Philippe Couillard.

« M. Couillard a été calme et n’a pas fait preuve d’arrogance. Il a pu expliquer davantage sa vision d’avenir. Je suis confiant que les électeurs reconnaîtront le très bon travail accompli par notre parti, comme l’a démontré notre chef au débat, en choisissant la continuité. Nous ne concédons pas la victoire, loin de là! », déclare-t-il.

image