28 septembre 2022
Circonscription de Richmond
Derniers jours de campagne pour les candidats
Par: Sarah Villemaire

L’heure est au bilan pour les candidats dans la circonscription de Richmond qui complètent leur tournée après plus de 30 jours de campagne électorale. LA PENSÉE est allée à leur rencontre afin de brosser le portrait des derniers jours

Publicité
Activer le son

André Bachand – Coalition avenir Québec (CAQ)

Le mois de septembre a été prometteur pour le candidat caquiste qui a été à la rencontre des citoyens de la circonscription. « Ç’a été une excellente campagne où j’ai pu participer à de nombreux événements extérieurs où j’ai été bien accueilli. Ma stratégie était simple. Je voulais être sur le terrain le plus souvent possible pour parler de différents enjeux avec les citoyens », affirme-t-il.

Bien que la campagne lui soit favorable jusqu’à présent, le candidat dit ne tenir rien pour acquis lors du jour du scrutin. Il rappelle que ses expériences en politique municipale et provinciale font de lui un candidat de choix pour poursuivre les réalisations de son gouvernement

Marylaine Bélair – Parti conservateur du Québec (PCQ)

Femme de terrain, Marylaine Bélair a été agréablement surprise de l’accueil des citoyens qu’elle a rencontrés. Entre deux porte-à-porte, elle tient à réitérer les grandes lignes du parti dirigé par Éric Duhaime. « Notre discours est simple et réaliste. On parle de liberté et de notre volonté de réduire la taille de l’État dans le processus décisionnel. Si je suis élue le 3 octobre, je vais m’assurer d’être à l’écoute de toute la population », souligne Mme Bélair.

Jacinthe Caron – Parti québécois (PQ)

Pour une première expérience en politique, la candidate Jacinthe Caron se dit satisfaite de sa campagne et de celle de son parti. « Nous avons fait une campagne positive, dynamique et axée sur les enjeux qui préoccupent les citoyens au quotidien. Les enjeux portant sur le manque de logements abordables, la pénurie de main-d’œuvre, l’inflation et l’accès aux soins de santé sont des sujets qui ont animé mes conversations avec les électeurs », mentionne la candidate.

Si elle est élue, la candidate promet de s’investir pleinement afin d’améliorer et de régler les enjeux de Richmond.

Philippe Pagé – Québec solidaire (QS)

Comme ses adversaires, le candidat solidaire Philippe Pagé se réjouit du travail de terrain qu’il a accompli. « Je me suis investi pleinement dans cette campagne en participant à de nombreuses soirées de porte-à-porte en allant à la rencontre de tous les acteurs du milieu », explique M. Pagé.

Le candidat se dit d’ailleurs prêt à remplir les fonctions de député s’il est élu le 3 octobre.

« En tant que maire d’une petite municipalité, je suis une personne capable de livrer la marchandise et les gens de Valcourt vont trouver en moi un véritable député ayant à coeur le bien-être de ses citoyens », conclut-il.

image