20 janvier 2021
À cause du manque de neige
Départ de saison difficile pour les motoneigistes
Par: Alain Bérubé

Les motoneigistes de la région, en pause forcée à cause du manque de neige,peuvent retrouver les sentiers grâce aux précipitations du dernier week-end.

L’hiver très doux et peu enneigé donne du fil à retordre aux motoneigistes, qui ont dû attendre jusqu’à maintenant pour pratiquer enfin leur passe-temps sur les sentiers de la région.

Publicité
Activer le son

Mario Saumier, président du club Les Motoneigistes du Corridor permanent – qui dessert entre autres Acton Vale, Roxton Falls, Wickham et Lawrenceville -, parle d’un début de saison catastrophique.

« On est en retard de quelques semaines. La pluie et le redoux nous ont vraiment compliqué la tâche. La dernière fois qu’on a vu ça, c’est il y a environ 15 ans », résume-t-il.

Mario Côté, président des Pionniers de Valcourt, fait le même constat.

« C’est vraiment rare que les sentiers demeurent fermés aussi longtemps. C’est décevant. Sans neige, c’était impossible de faire du surfaçage ou de remplir les fossés », mentionne-t-il.

« C’est d’autant plus dommage qu’avec la pandémie de COVID-19, la pratique de la motoneige fait partie des rares activités permises », renchérit M. Saumier.

Les chutes de neige abondantes du week-end – jusqu’à 18 cm dans la région de Valcourt – donnent heureusementde l’espoir aux clubs de motoneigistes.

« Nos sentiers ont été populaires grâce à cette belle neige. Et pour le prochain week-end, ils seront tous accessibles. On souhaite bien sûr que toutse passe dans le respect du couvre-feuet des normes sanitaires en général », affirme M. Côté.

M. Saumier est également ravi que Dame Nature ait fait preuve de générosité à l’endroit des motoneigistes.

« Ça commence à ressembler à un vrai début de saison. On va compter chaque flocon de neige! », conclut-il en riant.

image