27 juin 2019
Quatrième excursion pour Diabète Québec
Denise Guilmette au Népal en compagnie de son fils
Par: Alain Bérubé

Denise Guilmette et son fils Frédéric Jetté ont participé récemment à une excursion au Népal, dans les montagnes de l’Himalaya, afin d’amasser des fonds pour Diabète Québec.

Depuis 2013, Denise Guilmette escalade des montagnes à travers le monde afin d’amasser des fonds pour Diabète Québec. La Valoise âgée de 64 ans, encore en très bonne forme physique, était cette fois-ci accompagnée de son fils lors de son périple au Népal.

Après le Machu Picchu au Pérou, les montagnes d’Irlande et la Crète (une île périphérique de la Grèce), cette femme atteinte de prédiabète a opté pour une excursion de 11 jours dans les montagnes de l’Himalaya.

Chaque participant devait amasser au moins 1500 $ pour obtenir le droit de participer à cette activité. Le groupe, formé de 13 Québécois – en plus de plusieurs guides et sherpas – a remis plus de 22 000 $ à Diabète Québec.

« En plus de cette très bonne cause, je le fais aussi pour mon amour des voyages et pour ma santé. Je suis fière d’avoir comme remède l’entraînement physique et non les médicaments », déclare Mme Guilmette en souriant.

Cette dernière avoue que ce ne fut pas toujours de tout repos.

« Nous sommes montés jusqu’à 4560 mètres d’altitude et la respiration n’était pas toujours facile. Il faisait en plus très froid la nuit. Ce fut mon excursion la plus exigeante », confie-t-elle.

Mme Guilmette garde tout de même un excellent souvenir de son passage au Népal.

« Les participants du groupe étaient formidables et j’étais cette fois-ci en compagnie de mon fils Frédéric (Jetté). Et dans ce pays, les gens sont tellement accueillants! », dit-elle.

M. Jetté, âgé de 40 ans, a pris sa première expérience en montagne vraiment au sérieux.

« J’ai travaillé très fort pour suivre ma mère. J’ai perdu 50 livres grâce à un régime et un entraînement poussé, en plus d’investir beaucoup financièrement. Mais l’excursion en valait vraiment la peine. Les paysages étaient magnifiques! Et Denise est vraiment une grande source d’inspiration. Je me suis rapproché d’elle encore plus », soutient-il.

Mme Guilmette ne sait pas encore si elle gravira d’autres sommets pour Diabète Québec.

« Si mon état de santé le permet et si j’en ai encore envie, c’est possible que je recommence l’expérience. Je me donne encore le temps d’y penser », conclut-elle.

image