17 juin 2020
Perte de 51 emplois
Denis CIMAF quitte Roxton Falls pour les États-Unis
Par: Alain Bérubé

L’entreprise Denis CIMAF, qui existait depuis 22 ans, quittera d’ici la fin de l’année Roxton Falls au profit d’un déménagement aux États-Unis.

L’entreprise Denis CIMAF, fondée par Laurent Denis et Monique Vaillancourt en 1998, quittera Roxton Falls d’ici la fin de l’année. Le maire Jean-Marie Laplante déplore le départ de ce manufacturier en équipements de débroussailleurs industriels vers les États-Unis, ce qui représente une perte de 51 emplois.

Publicité
Activer le son

La rumeur, qui courait depuis quelque temps, s’est selon le maire Laplante transformée en véritable bombe dans la communauté roxtonaise. L’entreprise américaine Morback – achetée récemment par Alamo Group – a acquis Denis CIMAF en décembre 2018.

« Raphaël Gemme, directeur chez Denis CIMAF, m’a confirmé qu’en août, toute la production de la compagnie sera transférée à leurs usines des États-Unis, faisant en sorte de supprimer 42 emplois en usine. D’ici la fin de décembre, neuf postes en administration seront aussi sacrifiés », déclare-t-il avec consternation.

Le maire Laplante avoue être inquiet pour l’économie de la municipalité.

« Si on l’ajoute à la crise sanitaire qui sévit présentement et qui cause des pertes importantes à de nombreux commerces et industries, cette disparition de 51 emplois, en plus des trois immeubles occupés par l’entreprise qui deviendront vacants à court terme, il s’agit littéralement d’une catastrophe économique pour notre petit village de 1310 habitants », déplore-t-il.

Frédéric Denis, un des fils du regretté Laurent Denis – décédé en mars 2018 -, affirme avoir le cœur gros même s’il ne faisait plus partie de l’entreprise depuis trois ans.

« Mon père a travaillé tellement fort afin de laisser un héritage à sa communauté. C’est avec nostalgie et déception que j’ai appris le départ de tous ces employés. Ils ont mis tant de cœur dans leur travail », confie-t-il à LA PENSÉE.

Dans un texte publié sur Facebook, M. Denis espère que l’œuvre de son père demeurera bien vivante. « Peut-être nous restera-t-il, à nous tous qui avons travaillé avec Laurent, quelque part, un peu de sa façon de voir l’humain au-delà de l’employé, du client, du fournisseur et du compétiteur », dit-il.

La direction de Denis CIMAF n’a pas émis de commentaires sur la fin des activités à Roxton Falls.

Un haut dirigeant d’Alamo Group, Jeffery Leonard, a mentionné à LA PENSÉE que ce sont des raisons pratiques et économiques qui ont motivé le transfert des activités vers Wooster, en Ohio. Quelques employés pourront toutefois être réaffectés à l’usine Tenco, à Saint-Valérien-de-Milton, spécialisée en équipements de déneigement.

Relance

Des démarches sont en cours avec la CADIR (Corporation administrative de développement industriel de Roxton Falls) afin de combler le vide laissé par le départ de Denis CIMAF, assure le maire Laplante.

« La Municipalité et la CADIR sont prêtes à travailler avec l’entreprise pour assurer une occupation par de nouvelles entreprises, dans les meilleurs délais », soutient-il, ajoutant que DEL (Développement économique local) de la MRC d’Acton est aussi en mode recrutement.

image