1 mars 2018
Séries éliminatoires
Coup de balai du Trackvale
Par: Annie Gagnon
Joueur d’expérience et de talent, Kevin Asselin a excellé dans la série opposant le Trackvale aux Riverains. (photo Émilie Laliberté)

Joueur d’expérience et de talent, Kevin Asselin a excellé dans la série opposant le Trackvale aux Riverains. (photo Émilie Laliberté)

Le Trackvale d’Acton Vale s’est imposé lors de sa première série éliminatoire, en renversant les Riverains de Beloeil en trois rencontres. La formation valoise est maintenant en attente de son adversaire pour la demi-finale.

Vendredi, le Trackvale n’a laissé aucune chance son adversaire concluant sa série quart-de-finale sans encombre. Cette victoire, acquise par le compte de 5 à 2, a donné lieu à de beaux moments de hockey. Daniel Béland (1 but, 1 passe), Carl Ouellette, Alex Bernard, Kevin Asselin (1 but, deux passes) et Jean-Christophe Gauthier (1 but, 2 passes) ont tous contribué au succès des Valois.

« Les Riverains ne nous ont pas fait de cadeaux. Ils se sont battus jusqu’au bout. Nous avons la chance de compter dans notre alignement des joueurs d’expérience, ainsi que des jeunes joueurs de talent. Les vétérans font le pont avec les jeunes recrues et c’est ce qui fait la force de notre équipe. C’est aussi grâce à ce mélange de joueurs talentueux que nous avons pu remporter cette série en seulement trois rencontres », a résumé l’entraîneur adjoint Éric Cusson.

Prochaine série

Le Trackvale est en attente de son prochain adversaire, puisque la série opposant les Mustangs de Saint-Hubert aux Red Knights de Marieville est présentement égale avec une victoire de chaque côté. Si les Red Knights parviennent à défaire les Mustangs, ils seront les prochains opposants. Sinon, ce seront les Bulls de Bedford qui croiseront le fer avec les porte-couleurs valois.

« Nous sommes très heureux du résultat de la première ronde. Nous étions confiants en nos moyens et malgré l’absence de plusieurs joueurs réguliers d’impact, nous avons prouvé que notre équipe contenait beaucoup de profondeur. Cette série nous a permis de découvrir tout le talent de jeunes joueurs tels Hugo Lamarche, ainsi que l’expérience et le leadership des Béland, Laviolette, Asselin et Gourdeau. C’est grâce à ce que nous avons vu et vécu lors de cette première série que nous avons confiance pour les prochaines rondes. Nous avons assurément l’équipe pour aller jusqu’au bout, peu importe l’adversaire », a commenté le directeur général Érik Archambault.

Peu importe l’adversaire, la prochaine série du Trackvale débutera le vendredi 9 mars à 21 h 30, au Centre sportif d’Acton Vale.

« Nous voulons remercier nos fidèles partisans d’avoir été présents même si l’horaire des matchs n’est pas toujours idéal. Nous espérons les revoir en grand nombre lors de la demi-finale. On ne connaît pas encore notre adversaire mais on est certain que, peu importe que ce soit les Bulls ou les Red Knights, ce sera une excellente série », a conclu Érik Archambault.

image