18 mars 2020
Médecins en quarantaine et horaire réduit
Coronavirus: la Coopérative de santé redouble de prudence
Par: Alain Bérubé

Julie Desgranges et Jean-Marie Laplante, respectivement gestionnaire principale et président de la Coopérative de santé de la MRC d’Acton, espèrent que la population respectera les consignes du gouvernement du Québec afin de freiner la propagation de la COVID-19.

La crise sanitaire du coronavirus complique grandement la vie de la Coopérative de santé de la MRC d’Acton, dont quatre médecins ont été mis en quarantaine à la suite de leur retour de voyage. « Nous prenons la situation très sérieux en imposant plusieurs mesures préventives, dont un horaire réduit, afin d’éviter la propagation de la COVID-19 », résume le président Jean-Marie Laplante.

Publicité
Activer le son

Afin d’être en harmonie avec les mesures exceptionnelles en matière de santé publique annoncées par le gouvernement du Québec, la Coopérative a décidé que, pour la semaine en cours – soit jusqu’au vendredi 20 mars -, elle sera ouverte de 8 h à 15 h pour les rendez-vous d’urgence, avec un seul médecin en place.

« En plus, tous nos rendez-vous de routine, qui ne sont pas urgents, seront reportés. On veut prévenirla contamination de nos effectifs.Avec en plus le départ de Dr Kenny Mailloux, notre équipe de médecins est actuellement réduite de moitié. On n’a pas le choix de prendre de telles décisions, d’autant plus que le CISSS de la Montérégie-Est (CISSS-ME) souhaite que nos médecins participent aux cliniques ambulatoires de la région », explique la gestionnaire principale, Julie Desgranges.

La Coopérative demande par ailleurs aux gens qui ont des symptômes grippaux de demeurer à la maison ou, si leur état de santé le nécessite, de se présenter à l’urgence.

« On peut se rendre directement aux cliniques ambulatoires de Granby, Drummondville ou Sherbrooke. Il y aura également une clinique à Saint-Hyacinthe qui ouvrira vendredi, aucentre administratif Gauthier », mentionne Mme Desgranges.

Cette dernière ajoute qu’aucun patient ne pourra venir consulter un médecin si, après le 12 mars, il est de retour d’un voyage à l’étranger.

Mesures préventives supplémentaires

La Coopérative de santé prend les grands moyens afin de minimiser les risques de propagation du coronavirus. La quarantaine des médecins est d’ailleurs également due à un confinement volontaire, à la suite de possibles contacts avec des personnes contaminées.

Ainsi, l’entretien ménager réalisé chaque soir inclut une désinfection de toutes les chaises et pièces des bureaux de la Coopérative. Le système « Prenez un numéro » est temporairement abandonné. Et le contrôle des masques est plus grand afin d’éviter des vols.

« Nous tenons des conférences téléphoniques régulièrement avec le CISSS-ME. On reçoit aussi beaucoup d’informations du ministère de la Santé et de la Fédération québécoise des coopératives de santé. Et notre page Facebook est mise à jour régulièrement. Je suis très fière de l’entraide et de la mobilisation démontrées par l’équipe de la Coopérative », indique Mme Desgranges.

Le président Jean-Marie Laplante confirme que, contrairement à une rumeur véhiculée sur les médias sociaux, aucun cas de COVID-19 n’a été déclaré à ce jour dans la MRC d’Acton, ajoutant qu’aucun dépistage ne sera effectué à la Coopérative.

« Malgré nos efforts de prévention, des cas d’allure grippale se sont présentés à la clinique. Par mesure préventive, nous avons appelé tous les patients présents pendant et après la visite de ces personnes et nous avons conseillé à ceux-ci de prendre des mesures préventives », déclare-t-il.

M. Laplante tient à rappeler l’importance de respecter les consignes annoncées par le gouvernement du Québec.

« La situation est très sérieuse. Chaque citoyen doit prendre ses responsabilités. Il faut se laver les mains fréquemment, éviter les déplacements inutiles ainsi que les contacts avec les personnes plus vulnérables. Et si vous présentez des symptômes d’allure grippale et que vous revenez de voyage, ne prenez pas de chance et isolez-vous durant 14 jours. C’est en respectant tous ensemble les consignes que nous arriverons à freiner la propagation », lance-t-il.

Pour plus d’information sur la COVID-19 : 1-877-644-4545 (gouvernement du Québec) ou 1 833 784-4397 (gouvernement du Canada)

image