8 juillet 2020
Comment prévenir les incendies domestiques les plus fréquents?
Par: La Pensée de Bagot

15 incendies résidentiels se produisent chaque jour au Québec

Selon la Sécurité publique, plus de 15 incendies résidentiels se produisent chaque jour au Québec. De ceux-ci, plus de 50 % sont causés par l’activité humaine. Heureusement, en adoptant les mesures de prévention adéquates et en posant les bons gestes, vous pouvez diminuer les risques de feu dans votre résidence. Ayant votre sécurité à cœur, Promutuel Assurance revoit les causes d’incendies domestiques les plus fréquentes et vous donne quelques conseils pour les prévenir.

Publicité
Activer le son

Les causes d’incendies domestiques les plus fréquentes 

  1. La cuisine 

Au Québec, un incendie domestique sur quatre survient dans la cuisine, ce qui fait de cette pièce le lieu d’origine le plus fréquent des feux résidentiels. La cuisson des aliments, toutes méthodes confondues (plaque de cuisson, four), constitue la principale cause des feux de cuisine

Pour prévenir les feux de cuisine :

  • Ne laissez jamais d’aliments cuire sans surveillance.
  • Programmez un minuteur. 
  • Nettoyez et dégagez la plaque de cuisson et la hotte (les résidus de nourriture et de graisse peuvent alimenter le feu). 
  • Employez toujours une friteuse domestique pour la friture des aliments.

Pour le barbecue : 

  • Placez votre barbecue dans un lieu aéré, à au moins un mètre de la maison et des installations extérieures.
  • Nettoyez fréquemment la grille et le réceptacle à graisse.
  • Restez à l’affût des fuites de gaz.
  • Consultez les manuels d’instructions et d’entretien pour un usage sécuritaire.
  • Ouvrez le couvercle du barbecue au propane avant de l’allumer et fermez le robinet de la bouteille de gaz après l’utilisation. 
  • N’utilisez pas d’allume-feu liquide pour le barbecue au charbon une fois le feu allumé.
  1. L’électricité

Les prises de courant et les appareils qui y sont branchés sont souvent responsables des incendies domestiques. Assurez-vous de faire affaire avec un électricien pour vos travaux électriques, et posez ces quelques gestes préventifs :

  • Débarrassez-vous des appareils dont les câbles sont rafistolés et défectueux.
  • Évitez de surcharger vos prises de courant et les câbles multiprises. Ne branchez jamais un câble multiprise sur un autre. 
  • Ne placez pas de câble sous un tapis, où il pourrait s’abîmer et s’enflammer. 
  1. Le foyer et les chandelles 

Avoir un foyer avec une cheminée vient avec des responsabilités. La plus importante : son entretien. De plus, tout comme les flammes d’un foyer, celles des chandelles sont responsables d’un bon nombre d’incendies domestiques. La première chose à faire est de ne jamais laisser une flamme sans surveillance. Aussi : 

  • Faites inspecter et nettoyer votre cheminée par un professionnel une fois par an. 
  • Maintenez les matières inflammables et susceptibles de fondre à plus d’un mètre du foyer et à au moins trente centimètres des chandelles. 
  • Assurez-vous que les flammes sont bien éteintes avant de les quitter de vue.
  1. Les appareils chauffants 

Certaines sources d’incendies domestiques sont moins connues que d’autres. C’est le cas des fers à cheveux et à repasser. Une autre cause importante des feux résidentiels se trouve dans votre salle de lavage : la sécheuse. Pour diminuer ces risques d’incendie :

  • Débranchez toujours vos fers à cheveux après les avoir utilisés. 
  • Pour la sécheuse : nettoyez le filtre à charpie après chaque utilisation, aspirez le contenu du conduit d’évacuation tous les deux ou trois mois, vérifiez que le clapet d’évacuation extérieur n’est pas obstrué, évitez de la surcharger et n’y mettez pas des vêtements faits de mousse ou de caoutchouc. 
  1. Les produits et liquides inflammables et combustibles

Propane, vernis à ongles, pesticides, huile végétale, fixatif à cheveux, produits nettoyants, alcool, essence… La liste des produits dangereux susceptibles de se retrouver dans votre domicile est longue (et surprenante). Évitez d’utiliser ces produits et liquides près d’une source de chaleur et : 

  • Entreposez-les de façon sécuritaire : hors de la portée des enfants, dans un endroit propre, sec et loin de la chaleur, et dans leur emballage d’origine. 
  • Jetez-les, avec toutes les matières imbibées, dans un contenant à l’épreuve du feu. Ne les versez pas dans les tuyaux de votre maison et ne les jetez jamais dans le feu. 
  1. La cigarette

Saviez-vous que les incendies causés par la cigarette surviennent le plus souvent dans la chambre à coucher et le salon? Par prévention, fumez toujours à l’extérieur de la maison et posez les gestes suivants :

  • Évitez de fumer lorsque vous êtes fatigué.
  • Éteignez les mégots prudemment : dans du sable ou de l’eau ou encore dans un cendrier aux rebords hauts. Évitez de les déposer dans des pots de fleurs et sur le gazon. 
  1. Les enfants et le feu 

Vos petits curieux ont l’habitude de s’amuser avec tout et n’importe quoi, y compris le feu. Gardez les allumettes et briquets hors de leur portée et n’hésitez pas à leur rappeler les dangers et les mesures à prendre en cas d’incendie. 

  1. Les feux à ciel ouvert et de forêt

Enfin, certains incendies domestiques sont causés par les feux à ciel ouvert (les feux brûlant librement ou qui pourraient se propager librement, comme le brûlage de résidus) et par les feux de forêt. Si vous vous trouvez à proximité de la forêt, restez à l’affût du danger d’incendie et des consignes de sécurité de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU).

Les outils essentiels pour la prévention d’incendie 

Au-delà des gestes à poser pour diminuer les risques d’incendie, certains outils de prévention sont essentiels pour vous permettre de profiter de votre maison en toute quiétude. Soyez préparé et prévenant en mitigeant les risques de feu grâce à ceux-ci.

Un avertisseur de fumée 

L’avertisseur de fumée demeure le meilleur moyen pour sauver des vies. Pourtant, plus de 30 % des bâtiments résidentiels incendiés annuellement sont dépourvus d’équipement de sécurité incendie fonctionnel. Assurez-vous de tester le vôtre mensuellement, de changer ses piles deux fois par année et de le remplacer tous les dix ans.  

Un extincteur

L’extincteur portatif est un outil de prévention à ne pas oublier. Il peut servir à tenter de contrôler un très petit feu ou un feu naissant, si la pièce n’est pas envahie par la fumée. Installez-le bien en vue et près d’une sortie. Surtout, entretenez-le bien et apprenez comment l’utiliser avant qu’une situation d’urgence se produise. 

Un plan d’évacuation

Tout comme votre lieu de travail et l’école de vos enfants, votre propriété doit avoir son propre plan d’évacuation, que vous habitiez dans une maison unifamiliale ou dans un logement. Repérez deux sorties possibles par pièce et établissez un point de rassemblement. Partagez votre plan à tous les membres de votre famille et, surtout, pratiquez-le avec eux. 

Une assurance habitation

L’erreur est humaine et certaines situations sont parfois hors de notre contrôle. Malgré une bonne prévention, des incidents peuvent toujours se produire. C’est pourquoi souscrire une assurance habitation est essentiel. Si vous hésitez encore, cette statistique de la Sécurité publique pourrait vous faire changer d’idée : plus de 540 millions de dollars sont versés chaque année en indemnités par les compagnies d’assurance pour couvrir les pertes matérielles associées aux incendies, au Québec seulement. 

 

Bonne nouvelle : en mettant en pratique les conseils de prévention présentés ci-dessus, vous pourriez faire des économies sur votre assurance habitation. Parlez-en à votre représentant Promutuel Assurance ou obtenez une soumission dès maintenant.

image