20 décembre 2018
Accusations d'agression sexuelle sur un mineur
Christian Savoie est acquitté
Par: Alain Bérubé

Accusé en 2016 d’attouchements et d’agression sexuelle à l’endroit d’un mineur, Christian Savoie, un Uptonais âgé de 50 ans, a été acquitté vendredi au palais de justice de Saint-Hyacinthe.

La Couronne affirmait que les gestes reprochés à M. Savoie, à l’endroit d’un garçon alors âgé de 12 ans, avaient eu lieu durant l’été 2012.

La juge Magali Lepage, de la Cour du Québec, n’a cependant pas cru le témoignage du jeune plaignant, affirmant qu’il renfermait de nombreuses contradictions.

« Le jeune homme avait de la difficulté à répondre correctement à des questions simples et il manquait de transparence en cour. Il n’a pas été nécessaire de faire témoigner mon client, ce qui est plutôt rare », souligne Me Marie-Ève d’Anjou, l’avocate de M. Savoie.

Cette dernière se dit heureuse pour son client, avouant que ce ne fut pas une étape facile pour lui.

« Même s’il était confiant, c’est toujours un processus stressant. Heureusement, il était très bien entouré », dit-elle, ajoutant qu’elle serait surprise que la cause soit portée en appel.
La conjointe de Christian Savoie, Julie Charpentier, a poussé un grand soupir de soulagement après que la juge eutconfirmé l’acquittement.

« C’est comme si Christian et moi avions perdu 20 livres tout d’un coup, tellement la pression était forte. Nous sommes bien sûr ravis du dénouement et je remercie tout notre entourage pour leur support durant ces deux années, qui furent parfois bien dures sur le moral. Cet acquittement est un beau cadeau de Noël! », lance-t-elle.

M. Savoie soutient que, malgré les moments de découragement et les traces laissées par cette histoire, il garde le moral.

« Maintenant, le soleil est de retour dans ma vie et, à travers cette épreuve où l’amour de mes proches et amis a été présent, je vois l’avenir avec optimisme. En se serrant les coudes et en ayant la foi, rien n’est insurmontable », confie-t-il.

image