25 octobre 2018
Campagne de financement annuelle
Centraide fait appel à la générosité de la MRC d’Acton
Par: Alain Bérubé

Annie Desgranges et Sébastien Poisson L’Espérance, de Centraide Richelieu-Yamaska.

Dans le cadre de sa 63e campagne de financement, Centraide Richelieu-Yamaska fait appel à la générosité des résidants de la MRC d’Acton afin de l’aider à atteindre son objectif, soit 1 850 000 $.

La coordonnatrice de la campagne, Annie Desgranges, fait valoir que Centraide apporte une aide précieuse à des organismes de la région.

« Lors de notre plus récente année financière, nous avons remis une somme totale de 55 650 $ à trois organismes desservant la MRC d’Acton, soit le Centre de bénévolat d’Acton Vale (36 000 $), la Petite ferme de l’Auberge (13 500 $) et la Maison jeunesse L’Oxy-Bulle de Roxton (6 150 $). Ces montants leur permettent de bonifier leurs services et desservir encore plus de gens », mentionne-t-elle, ajoutant que les organismes doivent faire une demande afin d’obtenir une aide financière de Centraide.

Mme Desgranges souligne que Centraide souhaite soutenir la réussite des jeunes, assurer l’essentiel (alimentation, logement, etc.), briser l’isolement social et bâtir des milieux de vie rassembleurs.

« Dans la MRC d’Acton comme ailleurs sur l’ensemble du territoire, les organismes communautaires font la différence. Nous avons comme mission d’améliorer les conditions de vie des personnes vulnérables, en collaboration avec eux, afin de changer des vies positivement », affirme-t-elle.

En plus des dons par retenue salariale et en ligne, Centraide propose maintenant à la population d’adhérer aux dons planifiés.

« On peut ainsi aider Centraide par le biais de legs testamentaires, comme bénéficiaire ou propriétaire d’une police d’assurance-vie ou de régime de retraite enregistré, ou encore par l’entremise d’un conseiller financier (rentes de bienfaisance, fiducies résiduaires de bienfaisance, etc.). Ce sont des montants souvent appréciables, qui permettront d’aider encore plus de gens à travers la région », souligne Sébastien Poisson L’Espérance, spécialiste des communications pour Centraide Richelieu-Yamaska.

Annie Desgranges a bon espoir que la population de la MRC d’Acton fera sa part afin d’épauler Centraide.

« Des entreprises telles AirBoss, Beaulieu Canada et IGA montrent l’exemple. On peut aussi nous donner un coup de main en achetant nos sacs d’épicerie et lotions à mains ou par l’intermédiaire de nos petites boîtes dans plusieurs établissements de la région. Nous rencontrons d’ailleurs de nombreuses entreprises afin de les sensibiliser à notre mission. J’ai confiance que ça portera fruit », conclut-elle.

image