30 octobre 2019
Campagne de financement annuelle
Centraide compte sur un bon coup de main de la MRC d’Acton
Par: Alain Bérubé

Annie Desgranges

Pour la 64e campagne de financement de Centraide Richelieu-Yamaska, le président d’honneur Benoit Chartier – éditeur de LA PENSÉE – a mis la barre haute en fixant l’objectif à 2 019 000 $. Annie Desgranges, coordonnatrice de la campagne, a bon espoir que la MRC d’Acton fera preuve de grande générosité.

Trois organismes de cette MRC ont reçu lors de la plus récente année financière un montant total de 55 650 $, soit le Centre de bénévolat d’Acton Vale (36 000 $), la Petite ferme de l’Auberge (13 500 $) et la Maison jeunesse L’Oxy-Bulle de Roxton (6150 $).

« Pour ces organismes, ainsi que tous les autres à travers le territoire que nous desservons, ça leur permet d’aider beaucoup de gens et de familles, en leur offrant des services de qualité », résume Mme Desgranges.

La coordonnatrice de la campagne rappelle que Centraide a comme mission de soutenir la réussite des jeunes, d’assurer l’essentiel (logement, alimentation, etc.), de briser l’isolement et de bâtir des milieux de vie rassembleurs.

« Les besoins sont immenses, que ce soit par exemple les gens aux prises avec des problèmes de santé mentale et de toxicomanie – avec en plus la cyberdépendance qui gagne du terrain -, la violence conjugale, la pauvreté, les gens sans abri… On doit agir et ne pas faire preuve d’indifférence », soutient Mme Desgranges.

Centraide propose diverses manières de faire sa part, dont la retenue salariale, les dons en ligne et les dons planifiés.

« Nous avons rencontré des professionnels (conseillers en planification financière, avocats, notaires, comptables, etc.) afin qu’ils songent par la suite à privilégier les dons planifiés. Ça peut être par exemple dans le cadre d’un legs testamentaire, une fondation privée, un régime de retraite enregistré ou une assurance-vie. De plus, il y a des avantages au niveau fiscal. Ça peut réellement faire la différence pour nous », indique Annie Desgranges.

Des sacs d’épicerie à l’effigie de Centraide ainsi que des petites boîtes servant à récolter des fonds, sont disponibles dans plusieurs établissements de la MRC d’Acton. Mme Desgranges remercie par ailleurs les entreprises – dont IGA, le Centre de bénévolat d’Acton Vale et Pâtisserie Gaudet – qui participent à la campagne de financement par le biais de la retenue salariale.

Pour en savoir davantage sur Centraide Richelieu-Yamaska : www.centraidery.org.

image