1 septembre 2021
Caroline-Joan Boucher prête à défendre les valeurs libérales
Par: La Pensée de Bagot

Agronome de métier, Caroline-Joan Boucher représentera les couleurs du Parti libéral en vue des prochaines élections fédérales. (photo Robert Gosselin | Le Courrier)

La candidate libérale Caroline-Joan Boucher affirme qu’elle dispose d’un coffre à outils bien garni pour accéder à la fonction de députée de Saint-Hyacinthe-Bagot.

Publicité
Activer le son

« Je pense avoir toutes les compétences requises pour occuper le poste de députée fédérale de la circonscription. Je ne veux pas être une spectatrice, mais faire partie des décisions. Le Parti libéral a un plan taillé sur mesure pour le Québec », considère Mme Boucher.

L’association libérale locale a pourtant tardé à annoncer l’identité de la personne qui allait défendre les couleurs du parti politique de Justin Trudeau. « On est venu me solliciter et je me reconnais à travers les valeurs du Parti libéral », mentionne Mme Boucher.

Pancartes à venir

Selon Mme Boucher, la pose de ses pancartes électorales est prévue pour bientôt.

« J’aurais aimé faire une campagne électorale sans pancartes par respect de l’environnement. Je considère que les pancartes représentent de la pollution visuelle. D’ailleurs, je félicite Mme Sansoucy [candidate NPD] d’avoir utilisé les pancartes de la précédente campagne », mentionne Caroline-Joan Boucher.

Pour la présente campagne, Mme Boucher ira courtiser le milieu agricole, un secteur incontournable de la circonscription avec lequel elle dispose, par son métier, d’un vaste champ d’expertise.

« Je suis agronome depuis 1991. D’abord à mon compte, puis pour celui de l’Union des producteurs agricoles (UPA). J’ai collaboré avec la fédération de l’UPA dans la région de Québec. J’ai toujours eu une grande admiration pour les producteurs agricoles », mentionne la candidate libérale.

Caroline-Joan Boucher occupe le poste de directrice de la division agricole et directrice générale adjointe du Groupe FBE Bernard Experts, une firme de génie conseil située sur le boulevard Laframboise.

« Je travaille pour l’aménagement du territoire. Je prends en charge les nouveaux projets agricoles comme les bassins pour l’irrigation, des expertises agronomiques, des demandes auprès de la CPTAQ et des accompagnements agronomiques pour les producteurs agricoles », détaille Mme Boucher.

Résidente de Saint-Hyacinthe, Caroline-Joan Boucher est mère de deux enfants, dont l’un a émigré en Italie. « Je suis née à Ottawa. J’ai fait mes premiers pas sur la colline parlementaire. C’était peut-être un signe avant-coureur », souligne Mme Boucher.

Celle-ci croit beaucoup à l’éducation et à la formation continue puisqu’elle étudie pour décrocher un certificat en droit à l’Université Laval.

image