21 mai 2020
Crise du coronavirus
BRP reprend ses activités de production en douceur
Par: Alain Bérubé

L’entreprise BRP, qui a son siège social à Valcourt, reprend de manière graduelle ses activités de production. (photo gracieuseté BRP)

À la fin mars, la crise sanitaire du coronavirus a forcé BRP à suspendre ses activités. La production a repris son cours le 11 mai, tout en devant respecter certaines consignes et restrictions.

Publicité
Activer le son

« Jusqu’au 25 mai, comme toute entreprise manufacturière, nous sommes autorisés à avoir 50 employés + 50 % du nombre total que nous avons habituellement. Si tout se déroule comme prévu et que le gouvernement maintient la réouverture complète des entreprises manufacturières, nous serons autorisés à réintégrer la totalité de nos employés le 25 mai », mentionne Élaine Arsenault, conseillère principale aux relations avec les médias pour BRP.

La porte-parole de l’entreprise, qui a son siège social à Valcourt, mentionne que la production reprendra par étapes. Les employés qui sont de retour préparent la reprise de production prévue pour le 25 mai. Elle ajoute que la santé et la sécurité des employés demeurent la priorité de BRP.

« Nous avons mis en place un protocole en cinq étapes regroupant différentes mesures, conformes aux recommandations des autorités sanitaires, pour assurer la santé et la sécurité de chacun : questionnaire de santé, prise de température, distanciation sociale, poste de travail attribué, équipement de protection individuelle (ÉPI), augmentation de la fréquence de nettoyage, etc. Ces nouvelles mesures sont mises en place pour limiter de manière significative les risques liés à la contamination à la COVID-19 », indique Mme Arsenault.

L’entreprise a dû récemment appliquer des mesures de réduction des coûts et des changements au niveau de la rémunération des employés. La reprise des activités de production représente un bel espoir pour BRP, mentionne Élaine Arsenault.

« Nous nous réjouissons de la reprise de nos activités. Il s’agit d’une excellente nouvelle pour nos employés, nos concessionnaires, nos consommateurs et nos fournisseurs. Nous continuerons de suivre la situation de près afin d’être prêts à nous ajuster selon son évolution », conclut-elle.

image