30 mars 2022
À son usine de Valcourt
BRP mise davantage sur la permanence de ses employés
Par: Alain Bérubé

L’entreprise BRP a entrepris récemment un virage majeur au niveau du recrutement. Environ 850 employés recevront bientôt leur permanence. (photo gracieuseté BRP)

Le manufacturier de véhicules récréatifs BRP misera dorénavant davantage sur les postes permanents pour son usine de Valcourt. En tout, environ 850 employés obtiendront ce statut prochainement.

Publicité
Activer le son

C’est dans le cadre d’une révision de son programme de recrutement que BRP a pris cette décision.

« Nous convertissons actuellement 400 postes temporaires en emplois permanents. Et on souhaite embaucher 450 personnes supplémentaires, également sur une base permanente, pour des postes de caristes manutentionnaires et de journaliers de production. Un comité a été mis sur pied afin de pallier la pénurie de main-d’œuvre et cette solution nous facilitera la tache au niveau du recrutement », explique Carl Beauparlant, directeur des ressources humaines aux opérations chez BRP à Valcourt.

M. Beauparlant affirme que cette nouvelle a été accueillie avec enthousiasme.

« Plusieurs avantages sociaux sont reliés à la permanence, dont un salaire compétitif, un programme de bonification ainsi qu’un régime d’assurances collectives et d’épargne retraite fort intéressant. Ces nouveaux employés seront des membres à part entière de BRP. Nous continuerons tout de même à faire appel à des agences de placement, mais pour des besoins plus ponctuels », mentionne-t-il.

Avec les nouvelles embauches qui seront effectuées d’ici les prochains mois, BRP comptera prochainement sur un personnel de plus de 1900 employés.

« BRP embauchera des gens toute l’année, selon les besoins en cours. Nous avons engagé plusieurs soudeurs provenant du Mexique et on prévoit continuer dans cette direction, car il y a une pénurie pour ces emplois spécialisés. Des travaux d’agrandissement et de réfection à nos installations témoignent de la vitalité de l’entreprise, qui va vraiment très bien. C’est évidemment une excellente nouvelle pour la région de Valcourt », conclut M. Beauparlant.

image