18 mai 2022
Aux bibliothèques d’Acton Vale et de Saint-Nazaire-d’Acton
Biblio-Jeux, un programme pour stimuler le langage oral et écrit des enfants
Par: Alain Bérubé

De gauche à droite : Maryse Pelland, responsable de la Bibliothèque municipale Pierrette-Duperron de Saint-Nazaire-d’Acton, Sophia Bédard, coordonnatrice de la Bibliothèque municipale d’Acton Vale, Isabelle Dauphinais, conseillère au développement et responsable des communications à la MRC d’Acton, ainsi que Julie Desgranges, chargée de projets à la Maison de la Famille Valoise.

En collaboration avec la Bibliothèque Pierrette-Duperron de Saint-Nazaire d’Acton, la Bibliothèque municipale d’Acton Vale offre un programme qui a pour but de stimuler le langage oral et écrit des enfants de 6 mois à 12 ans.

Publicité
Activer le son

C’est dans le cadre de la Semaine québécoise des familles que la Bibliothèque d’Acton Vale a présenté le programme Biblio-Jeux, une initiative née à Trois-Rivières.

Une sélection de jeux a été faite par des orthophonistes, avec comme but de favoriser l’interaction entre les parents et leurs enfants, tout en stimulant le langage oral ainsi que les habiletés de lecture, d’orthographe et de mathématiques.

En tout, 32 jeux sont disponibles, avec une vaste suggestion de livres. L’offre sera bonifiée d’ici la fin de l’année.

« C’est vraiment une bonne nouvelle pour notre bibliothèque et pour les organismes de la région qui travaillent pour le développement du langage chez les enfants », commente Sophia Bédard, coordonnatrice de la Bibliothèque municipale d’Acton Vale.

La Bibliothèque Pierrette-Duperron proposait déjà le volet 0-6 ans depuis 2019.

« Il y a un bel engouement pour Biblio-Jeux chez nous. On a enregistré 85 emprunts au cours des 20 derniers mois. Et nous avons prêté 250 livres suggérés par des orthophonistes », indique la responsable Maryse Pelland.

Des statistiques inquiétantes

Lors du lancement, Julie Desgranges, chargée de projets à la Maison de la Famille Valoise, a souligné l’importance de développer des programmes afin de favoriser le développement du langage et de l’écriture chez les enfants.

Elle souligne que pour la proportion des enfants de la maternelle vulnérables dans au moins un domaine de développement, celle de la MRC d’Acton est la plus élevée en Montérégie, soit 38,7 %. La moyenne montérégienne est de 27,6 %.

« Depuis plus de 15 ans, près de 33 % des enfants de notre MRC empruntent la voie du cheminement particulier lors de l’entrée au secondaire. Ce sont des statistiques peu reluisantes et c’est donc un enjeu majeur, mais on peut arriver à améliorer la situation avec des services en orthophonie adéquats », allègue-t-elle.

La MRC d’Acton a contribué financièrement, par son Fonds de soutien aux projets structurants, au projet-pilote « Les bibliothèques municipales, porte d’entrée aux services du développement du langage ».

« Le déploiement du programme Biblio-Jeux permet de mieux outiller les familles et ainsi de déceler plus rapidement les problématiques du développement du langage chez leurs enfants. De plus, le projet permettra de mieux référer vers le service d’orthophoniste communautaire offert par les partenaires de la Table PEF 0-5 ans de la MRC », conclut Mme Desgranges.


Les parents sont invités à assister à une séance d’information le 4 juin, à 9 h, au Carrefour des générations d’Acton Vale. L’orthophoniste Patricia Perez animera la rencontre.

image