5 mai 2021
Enseignant à la PRO
Benoit Grégoire, le plaisir de bouger !
Par: Annie Gagnon

Benoit Grégoire

Enseignant en éducation physique à la Polyvalente Robert-Ouimet depuis 1998, Benoit Grégoire axe son enseignement sur le respect et le plaisir. Quand on entre dans le gymnase de « Ben Greg », peu importe les forces ou les faiblesses, l’important est de donner son maximum et découvrir à quel point il est agréable de bouger.

Publicité
Activer le son

BenoiJovial et enthousiaste, Benoit Grégoire poursuit la mission qu’il s’est donnée lorsqu’il s’est dirigé en enseignement : miser sur l’apprentissage des étudiants, sur leurs succès personnels et sur l’esprit sportif afin que chacun regagne le vestiaire avec le sourire aux lèvres et le goût de toujours se dépasser.

Les valeurs du Valois d’adoption passent essentiellement par le plaisir, soit celui de bouger, de prendre plaisir à communiquer, de tolérer la différence, de se respecter et de respecter les règles, de faire preuve de leadership et de solidarité, de vivre des émotions en lien avec le dépassement de ses propres capacités et le sentiment bienfaisant d’avoir fait un effort physique.

« Je pense que tous l’auront compris, la valeur primordiale dans mes cours est de se développer dans le plaisir. Au-delà des bienfaits sur notre santé, le sport est la meilleure façon d’apprendre à gagner et à perdre. Les leçons apprises dans les cours d’éducation physique seront utiles tout au long de la vie de chacun des élèves », estime-t-il.

Activités en temps de pandémie

Comme tous les adultes québécois, Benoit est préoccupé par ce que vivent les adolescents en temps de pandémie.

Il n’en demeure pas moins qu’il est convaincu que la meilleure façon de garder la forme physique et mentale, c’est de respirer le grand air et bouger.

« J’aime bien la chanson de Jonathan Painchaud qui dit entre autres Sors un peu de ton sous-sol, c’est déjà le printemps. C’est bon en temps de pandémie, mais c’est aussi bon en tout temps. Je pense à nos élèves du deuxième cycle qui sont en alternance à l’école. Il faut quitter l’ordinateur et aller bouger à l’extérieur le plus souvent possible. Peu importe l’activité, puisque pour garder la motivation, il est primordial de se faire plaisir. Un peu de vitamine D et une pause du port du masque (avec distanciation sociale, bien sûr!) augmente assurément le niveau de bonheur », affirme-t-il.

Message positif

Benoit Grégoire tient à lancer un message important à tous ses étudiants, afin de souligner leur incroyable capacité à s’adapter à toutes les situations.

« Je suis vraiment impressionné par votre résilience, votre capacité d’adaptation et le travail accompli par la majorité d’entres vous depuis le début de la pandémie. Il faut garder le moral et une des meilleures façons de vaincre des situations stressantes et difficiles, c’est de bouger afin d’augmenter notre niveau d’énergie et de concentration. N’oubliez pas que l’éducation, c’est aussi physique. Ne baissez pas les bras, le meilleur est à venir », conclut le sympathique enseignant.

image