7 novembre 2019
Prix remis par le Musée national de la photographie
Arianne Clément accumule les honneurs
Par: Alain Bérubé

Arianne Clément a été nommée photographe de l’année dans la catégorie « Focus Portrait » lors du Gala des prix Focus, à Drummondville. Elle est ici entourée de Michel Doyon, président du Musée National de la Photographie Desjardins et de Jean-René Dufort, animateur de la soirée. (photo François Larivière)

La photographe Arianne Clément, qui a fait le tour du monde grâce notamment à son projet « L’art de vieillir », a ajouté un autre prix à son palmarès lors du Gala des prix Focus Desjardins, tenu le 26 octobre à Drummondville.

La troisième édition de ce concours, organisé par le Musée national de la photographie Desjardins, a réuni des photographes provenant de tout le Québec. L’animation avait été confiée à Jean-René Dufort, animateur de l’émission Infoman, qui a lui-même exposé des photos dans ce musée.

La photographe d’origine valoise a remporté les honneurs dans la catégorie « Focus Portrait ». Elle était également en nomination pour la catégorie « Grand Focus féminin ».

« Je suis heureuse d’avoir gagné ce prix, car la grande partie de mes photos sont des portraits. Et c’est toujours plaisant d’être reconnue dans sa région et au Québec en général. Je participerai d’ailleurs prochainement à des expositions au Musée national de la photographie ainsi qu’au Centre culturel Yvonne L. Bombardier, à Valcourt », mentionne celle qui a notamment remercié la MRC d’Acton et la Collection Saint-Amour dans son discours lors du gala.

L’année 2019 a été fort bien remplie, grâce entre autres à « L’art de vieillir », qui rend hommage à la féminité, la beauté et la sensibilité des femmes de 70 ans et plus.

« Mon projet sur les zones bleues de la planète suscite également l’intérêt. J’ai reçu le prix Remarkable Artwork du Siena International Photo Awards, en Italie, pour une photo tirée de ce reportage et j’expose présentement cette même photo au Festival Della Fotografia Etica, toujours en Italie. Je pars dans quelques jours vers Okinawa au Japon, suivi d’Ikaria en Grèce pour terminer cette enquête sur la longévité qui m’aura pris 3 ans à compléter. Dès janvier, je commencerai à chercher des lieux d’exposition et des éditeurs intéressés à diffuser mon travail. J’ai aussi une exposition en solo (« 100 ans, âge de beauté « ) au Griffin Museum of Photography à Winchester, près de Boston en ce moment. Dans quelques semaines, j’aurai une exposition à Paris à la Médiathèque François Mitterrand et on vient de me confirmer une exposition à Milan pour mars 2020. Je suis choyée de voir mes photos toucher autant de gens, peu importe l’endroit dans le monde! », conclut-elle.

 

 

On voit ici une des photos présentée aux Prix Focus, soit « Trinidad », également exposée au Festival Della Fotografia Etica, en Italie, en plus d’avoir remporté le prix Remarquable Artwork, au Siena International Photo Awards, dans ce même pays.

image