16 janvier 2019
Album hommage
Angélique Duruisseau fait redécouvrir des trésors cachés de Plume Latraverse
Par: Alain Bérubé

Angélique Duruisseau. (photo Akim Citoyen du monde)

Connue entre autres pour ses hommages à la légendaire Édith Piaf, Angélique Duruisseau surprend agréablement avec son nouveau projet musical. La chanteuse, qui a demeuré notamment à Acton Vale et Saint-Hyacinthe, a sorti de ses tiroirs plusieurs chansons méconnues de Plume Latraverse, pour ainsi mettre en valeur sa poésie unique en mode piano et voix.

Si ce choix peut paraître étonnant, il s’imposait de lui-même pour Angélique.

« Je suis fan de Plume Latraverse depuis toujours. Cet artiste absolument génial a écrit plus de 400 chansons, mais le grand public a surtout connu ses compositions plus irrévérencieuses. J’ai choisi 35 chansons, qui se retrouvent sur la version numérique de l’album intitulé Poids Plume, alors que 15 d’entre elles, choisies par le public, se retrouvent sur le CD. Et il y a vraiment de belles mélodies! », explique Angélique Duruisseau.

Que ce soit en parlant du temps qui passe, en philosophant sur son statut d’artiste ou en jouant avec la langue québécoise, Plume Latraverse a exploré dans ces chansons des côtés qui, selon Angélique, méritent pleinement d’être mis en valeur.

« C’est un homme sensible et passionné. Comme bien des gens affirment que j’ai un coté théâtral très marqué dans mes interprétations, ça colle très bien avec son univers », dit-elle.
Angélique Duruisseau affirme avoir beaucoup de plaisir à interpréter ces chansons sur scène.

« Des membres de la famille de Plume Latraverse ont vu ce spectacle et ils ont bien apprécié. Et j’espère bien sûr que Plume lui-même viendra me voir chanter ses chansons prochainement. Si la demande est là, je souhaite proposer cet hommage dans plusieurs salles et le plus longtemps possible », confie-t-elle.

En plus de ce nouveau projet musical et de ses hommages à la chanson française, Angélique Duruisseau demeure ouverte à explorer de nouveaux horizons musicaux.

« Le point commun dans tout ce que je réalise en tant qu’artiste, c’est l’authenticité. Je présenterai d’ailleurs quelques nouvelles compositions le 1er février, à la Salle Claude-Léveillée de la Place des Arts. J’ai confiance en l’avenir et je suis certain que d’autres belles surprises m’attendent au tournant », conclut-elle.

image