14 octobre 2020
Bilan de mi-mandat comme député de Johnson
André Lamontagne louange le dynamisme et la solidarité des citoyens
Par: Alain Bérubé

André Lamontagne

Même si la pandémie de COVID-19 a modifié grandement les plans du gouvernement du Québec, André Lamontagne, député caquiste de Johnson, trace un bilan positif de mi-mandat, affirmant que plusieurs projets ont été concrétisés.

Publicité
Activer le son

Au niveau provincial, M. Lamontagne cite comme exemples les mesures favorisant l’accès aux services de garde, le règlement de la crise ferroviaire et la baisse de la taxation scolaire qui, selon lui, ont été bien accueillis dans Johnson.

« Dans la MRC d’Acton et les environs, mentionnons les travaux routiers – incluant l’asphaltage entre Acton Vale et Durham-Sud -, l’aide financière de 5,4 millions $ au Théâtre de la Dame de Cœur à Upton, la mise en place du Plan de développement de la zone agricole (PDZA), le soutien apporté au Centre de bénévolat d’Acton Vale et les nouvelles places en garderie », soutient le député.

Quant à la pandémie, M. Lamontagne avoue que le gouvernement doit constamment se réajuster, tellement le contexte actuel est imprévisible.

« En collaboration avec le gouvernement du Canada, nous venons d’accorder une aide financière importante aux municipalités afin de couvrir les dépenses occasionnées par la pandémie. En temps de crise, c’est un geste très apprécié dans le milieu municipal. Le rôle de député est plus que jamais essentiel, car de nombreux citoyens sont inquiets et ont besoin de support. On donne le plus d’informations possible à ces gens afin qu’ils puissent bien s’en sortir », indique le député de Johnson.

Celui qui occupe également le poste de ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation – ainsi que ministre responsable du Centre-du-Québec – rend hommage à son équipe qui lui permet de bien accomplir sa mission.

« Je suis entouré de gens formidables et dévoués. Et de manière générale, je constate une grande solidarité au sein de la population. La COVID-19 a bien sûr bouleversé notre quotidien et provoqué plusieurs drames, mais on aura pu au moins sensibiliser la population à l’importance de l’achat local. De belles initiatives ont vu le jour, dont le marché public en ligne dans la MRC d’Acton, qui je l’espère continueront d’exister après la pandémie. La circonscription de Johnson est remplie de gens persévérants et dynamiques », conclut M. Lamontagne.

image