31 mars 2021
Écartée du programme de branchement à la haute vitesse
Amère déception chez Cooptel
Par: Alain Bérubé

Le programme Opération haute vitesse, qui permettra de brancher 148 000 foyers québécois d’ici 18 mois, a accordé des subventions à six entreprises de télécommunications. La coopérative valcourtoise Cooptel ne fait toutefois pas partie de la liste.

Publicité
Activer le son

Les six fournisseurs d’Internet retenus pour ce programme, financé à la hauteur de 826 millions $ par Québec et Ottawa, sont Bell, Vidéotron, Cogeco, Sogetel, Xplornet et TELUS.

C’est avec stupéfaction que Marie-Ève Rocheleau, directrice générale de Cooptel, a accueilli la nouvelle.

« On semble avoir jugé que notre compagnie n’était pas d’assez grande taille et qu’elle n’aurait pas pu livrer la marchandise à temps. C’est vraiment décevant de constater qu’une entreprise comme la nôtre est ainsi mise de côté, alors que nous avons déjà fait nos preuves dans le déploiement de la fibre optique », lance-t-elle.

Mme Rocheleau affirme avoir exprimé son désarroi auprès de Gilles Bélanger, député provincial d’Orford et adjoint parlementaire du premier ministre François Legault pour le volet Internet.

« Nous avions manifesté notre intérêt pour un éventuel programme, mais en vain. C’est frustrant de constater que Bell et Cogeco, des compétiteurs directs, recevront de généreuses subventions pour participer à cette initiative. On méritait une meilleure reconnaissance! », dit-elle.

La directrice générale de Cooptel ajoute cependant que les projets en cours vont bien et que l’entreprise garde le cap.

« Nous venons de conclure une entente avec les sept municipalités de la MRC des Sources, qui bénéficieront d’un réseau Internet haute vitesse fiable et performant. Dansla MRC du Val-Saint-François, l’implantation de la fibre optique dans dix municipalités se déroule à un très bon rythme. Et nous sommes aussi présents dans d’autres régions à travers le Québec, entres autres dans les MRC des Maskoutains et de Drummond. Notre équipe travaille très bien sur le terrain. D’ici l’an prochain, on aura branché par fibre optique plus de 60 municipalités, avec plus de 50 millions $ en investissements », conclut Mme Rocheleau.

 

Marie-Ève Rocheleau

image