27 février 2019
Première participation pour les pompiers valois
Alysse Landry, une ambassadrice enthousiaste pour le Défi Gratte-Ciel
Par: Alain Bérubé

Le Service des incendies d’Acton Vale et de Saint-Théodore d’Acton enverra pour une première fois une équipe au Défi Gratte-Ciel afin d’amasser des fonds pour Dystrophie musculaire Canada. La jeune Alysse Landry, d’Acton Vale, agira comme ambassadrice.

Le Service des incendies d’Acton Vale et de Saint-Théodore d’Acton participera pour la première fois, le 1er juin à la Tour Deloitte de Montréal, au Défi Gratte-Ciel. Afin d’amasser des fonds pour Dystrophie musculaire Canada, Alysse Landry, une jeune Valoise âgée de 9 ans, agira comme ambassadrice.

Huit pompiers formeront l’équipe qui représentera le service des incendies. L’idée trottait depuis quelques années dans la tête du directeur Joël Perron.

« Quelques-uns de nos pompiers avaient déjà participé à titre personnel. C’est en assistant l’an dernier à une conférence sur la dystrophie musculaire que j’ai appris qu’Alysse combattait cette maladie et qu’elle pourrait être notre ambassadrice. J’ai donc décidé de former une équipe », explique-t-il.

M. Perron souligne que les pompiers devront être en forme, car le défi est de taille : grimper deux fois les 23 étages de la Tour Deloitte, pour un total de 1188 marches. Alysse accompagnera les participants durant cette expérience unique.

« C’est exigeant, mais c’est pour une très bonne cause. Nous sommes fiers de faire notre part », indique-t-il.

Marilyn Talbot est ravie de l’accueil réservé à sa fille Alysse – elle-même atteinte d’une maladie neuromusculaire – lors d’une récente visite à la caserne d’Acton Vale.

« Elle a pu voir de près les équipements, en plus de faire un tour à bord d’un camion de pompiers. Cette belle rencontre a permis aux pompiers de faire connaissance avec leur ambassadrice », mentionne-t-elle.

Malgré les inquiétudes entourant l’état de santé d’Alysse, Mme Talbot garde le sourire et soutient moralement les efforts des pompiers.

« Alysse a quelques problèmes de mobilité et des retards mineurs de développement, en plus d’avoir des faiblesses au niveau musculaire. Mais elle a un très bon moral et, avec les recherches en cours sur la dystrophie musculaire, il y a de l’espoir. On prend ça au jour le jour », conclut-elle.

Les membres de l’équipe Caserne 50 Acton Vale sont Joël Perron, Stéphane Bombardier, François Bond, Donald Vadnais, Michael Chagnon, Olivier Sorel-Parent, Sammy Bélanger et Mélanie Gélinas.

D’ici le 1er juin, une journée sera organisée à Acton Vale afin de recueillir des dons. On peut en savoir plus – incluant le lien pour faire un don – sur Facebook (« Pompier d’Acton Vale caserne 50 »). L’objectif est fixé à 800 $.

image