9 octobre 2019
Débat électoral à Acton Vale
Agriculture, pénurie de main-d’oeuvre et achat local au menu
Par: Alain Bérubé

La Chambre de commerce de la MRC d’Acton tenait la semaine dernière un débat électoral à Acton Vale, avec cinq candidats dans Saint-Hyacinthe-Bagot, en vue du scrutin fédéral du 21 octobre. On voit ici le président de la Chambre de commerce, Yannick Charlebois, René Vincelette (Parti libéral), Sabrina Huet-Côté (Parti vert), Simon-Pierre Savard-Tremblay (Bloc québécois), Brigitte Sansoucy (NPD), Martin Michaud, modérateur-animateur du débat, ainsi que Bernard Barré (Parti conservateur).

C’est sur un ton en général courtois, mais décidé, que cinq candidats aux élections fédérales pour Saint-Hyacinthe-Bagot ont répondu aux questions posées lors du débat électoral tenu le 1er octobre, au Centre communautaire d’Acton Vale.

Pour cette activité organisée par la Chambre de commerce de la région d’Acton, les participants étaient Bernard Barré (Parti conservateur), Sabrina Huet-Côté (Parti vert), Brigitte Sansoucy (NPD), Simon-Pierre Savard-Tremblay (Bloc québécois) et René Vincelette (Parti libéral). Une trentaine de citoyens ont assisté au débat, également retransmis en direct par Radio-Acton.

La pénurie de main-d’œuvre préoccupe grandement tous les candidats.

« Ce n’est pas normal que nos Tim Hortons ne soient pas tous ouverts 24 heures sur 24 », a lancé Bernard Barré, qui espère que des mesures incitatives ramèneront davantage de gens au travail.

La députée sortante Brigitte Sansoucy croit au transfert de connaissances et au mentorat, alors que Simon-Pierre Savard-Tremblay favorise notamment la formation continue et l’instauration d’Internet haute vitesse dans certaines régions encore mal desservies.

« Ça passe par l’éducation des jeunes, qui doivent développer un sentiment d’appartenance », mentionne quant à elle Sabrina Huet-Côté. René Vincelette suggère des allocations pour la formation.

Agriculture

Pour l’agriculture, les réponses ont été plus émotives. Mme Sansoucy a rappelé son implication afin de protéger les agriculteurs de la région dans le dossier de la gestion de l’offre. « L’agriculture, ce n’est pas négociable », martèle-t-elle.

M. Savard-Tremblay appuie ce principe et espère de son côté qu’aucune brèche ne soit permis dans la gestion de l’offre. « On ne doit pas laisser tomber nos agriculteurs », dit-il.
Selon M. Barré, les producteurs agricoles de la région sont inquiets et une compensation s’avère nécessaire. « Les libéraux l’ont échappé », résume-t-il.

M. Vincelette a défendu la position du Parti libéral qui, selon lui, a l’avenir des agriculteurs à cœur. « On vit dans un monde avec des ententes commerciales », a-t-il toutefois rappelé.

De son côté, Mme Huet-Côté souhaite une transition vers une agriculture bioresponsable et écologique.

Achat local

Les candidats croient en la force de l’achat local.

« Il faut absolument taxer les géants du Web (Facebook, Amazon, Google, Apple), qui bénéficient de trop d’échappatoires fiscaux », réclame Sabrina Huet-Côté.

M. Savard-Tremblay a évoqué la crise des médias. « On a besoin d’une information régionale forte partout. Je suis content que les libéraux aient fait volte-face en parlant de taxer les géants du Web. Nos médias contribuent à la force de l’économie locale », déclare-t-il.

« Ça fait mal de constater qu’il y a de moins en moins de médias locaux. On doit supporter les commerces et organismes de la région, dont nos médias qui jouent un rôle majeur dans le développement de la région », soutient quant à elle Mme Sansoucy.

René Vincelette allègue qu’un travail de concertation est essentiel. « Il y a une fierté à développer. On doit être capable de répondre aux besoins des consommateurs qui sont libres d’acheter où ils le veulent », fait-il remarquer.

« Les conservateurs veulent une économie forte à travers le pays. Il faut des mesures immédiates afin de remettre de l’argent dans les poches des citoyens », mentionne M. Barré.

Le scrutin aura lieu le lundi 21 octobre, alors que le vote par anticipation aura lieu les 11, 12, 13 et 14 octobre.

image