18 décembre 2019
Budget 2020
Acton Vale retouche son compte de taxes
Par: Alain Bérubé

Le maire d’Acton Vale, Éric Charbonneau, présentait lundi soir le budget municipal pour l’année 2020.

Afin de minimiser l’impact du nouveau rôle triennal d’évaluation, la Ville d’Acton Vale a révisé la facture adressée aux contribuables en abaissant son taux de taxes foncières.

Publicité
Activer le son

Le nouveau rôle triennal, basé sur les conditions en cours sur le marché immobilier le 1er juillet 2018, entraîne une hausse de la valeur des propriétés résidentielles de 7,71 %, la moyenne passant de 179 945 $ à 193 815 $.

Pour le secteur rural, l’augmentation est de 8,94 %.

Le taux de taxes foncières, qui était de 72,25 cents par 100 $ d’évaluation, a donc été abaissé à 67 cents, soit un écart de 7 %.

Les taxes d’égout (97 $), de résidus domestiques (86 $) et de fosses septiques (88 $) ont fait l’objet d’un gel. Plusieurs éléments de taxation (usine de filtration, travaux dans les rues, disposition des boues) ont été abaissés. Les taxes de résidus recyclables (24 $ au lieu de 21 $), de résidus organiques (47 $ contre 40 $) et d’eau (174 $ au lieu de 158 $) ont toutefois connu une hausse.

Le compte de taxes annuel moyen s’élève donc à 2068,64 $, contre 2036,98 $, soit une hausse de 31,66 $ (1,55 %). Pour le secteur rural, le compte de taxes est de 1633,40 $ (1600,94 $ en 2019), pour une augmentation de 2,03 %.

« Nous avons travaillé très fort afin d’en arriver à un résultat qui tient compte de la capacité des citoyens de payer, tout en offrant des services de qualité », soutient le maire Éric Charbonneau.

Les revenus et dépenses de la Ville sont évalués à 10 550 673 $, soit une hausse de 4,1 % par rapport à 2019.

Le montant alloué au remboursement de la dette à long terme est de 790 130 $.

Les principaux investissements pour 2020 sont la construction du gymnase multifonctionnel (5 861 400 $), la réfection des infrastructures (aqueduc et égouts) sur les rues Roy, Cardin et Beaugrand – ainsi que la nouvelle rue dans le parc industriel -, en plus du projet Vélo-gare.

« L’amélioration des infrastructures est toujours une de nos priorités. De plus, plusieurs demandes de subventions ont été déposées, ce qui devrait nous permettre de concrétiser de multiples projets », mentionne M. Charbonneau, qui espère que la ville attirera encore plus d’investisseurs dans divers domaines.

image