16 février 2022
Services de garde éducatifs à l’enfance
63 nouvelles places subventionnées à Racine
Par: Alain Bérubé

De gauche à droite : Louise Lafrance Lecours, conseillère municipale à Racine, Louise Véronneau, directrice du CPE Magimo, André Bachand, député provincial de Richmond, et Mario Côté, maire de Racine.

La Municipalité de Racine aura finalement, après une longue attente, un Centre de la petite enfance.

Publicité
Activer le son

Le député de Richmond, André Bachand, a confirmé la nouvelle, au nom du ministre de la Famille, Mathieu Lacombe. Cette annonce fait suite au Grand chantier pour les familles qui avait lieu en novembre.

En tout, 63 places ont été attribuées au CPE Magimo, qui a pignon sur rue à Saint-Denis-de-Brompton. En tout, 15 places sont réservées aux enfants de moins de 18 mois. L’installation sera située sur un terrain de 60 000 pieds carrés offert par la Municipalité de Racine, situé à l’intersection de la route 243 et de la rue Fontaine.

Le CPE Magimo a également obtenu un CPE à Saint-François-Xavier-de-Brompton.

« C’est la première fois que le gouvernement octroie autant de places aussi rapidement, ce qui démontre la volonté ferme de répondre aux besoins des familles. Cet appel de projets est le plus ambitieux depuis la création du réseau et, pour la première fois, le gouvernement du Québec s’est engagé à ce que chaque enfant puisse avoir une place d’ici mars 2025 et que celles-ci soient accessibles le plus rapidement possible », mentionne le communiqué de presse émis par le bureau de circonscription du député Bachand.

« Nous sommes heureux de pouvoir répondre aux besoins des nombreuses familles de notre liste d’attente. Toutes les semaines, des parents désespérés communiquent avec nous pour des places. Nous pourrons leur donner de l’espoir », a commenté Louise Véronneau, directrice générale du CPE Magimo.

Le maire de Racine, Mario Côté, affirme que le conseil municipal se réjouit de la nouvelle.

« Cette installation, qui répond à un besoin criant, permettra à nos tout-petits de s’épanouir dans un milieu au cœur de leur communauté. Je tiens à souligner l’implication de l’une de nos conseillères, Louise Lafrance Lecours, qui a travaillé sans relâche sur ce dossier. Soyez assuré du soutien de la Municipalité tout au long de la démarche », a-t-il déclaré.

Le député Bachand est également très enthousiaste.

« Je suis vraiment content de constater que le plan d’action mis en place par mon collègue pour compléter notre réseau des services de garde éducatifs à l’enfance est une réussite. Dans les derniers mois, j’ai rencontré plusieurs parents qui m’ont fait part de leur difficulté à trouver une place dans le Val-Saint-François, et je sais que c’est le cas pour plusieurs autres de mes collègues partout au Québec. Cette annonce démontre ainsi qu’en mettant tous les efforts nécessaires, on va enfin réussir à faire en sorte que chaque enfant puisse se développer dans des services de garde éducatifs à l’enfance de qualité », affirme-t-il.

image