Acrobate pour le Cirque du Soleil
David Poirier à la conquête de Las Vegas


Alain Bérubé
David Poirier, qui participait au spectacle « La Nouba » du Cirque du Soleil à Orlando, relèvera bientôt un nouveau défi en joignant l’équipe de « O » à Las Vegas.

Après 12 ans comme acrobate pour « La Nouba », au Walt Disney World Resort à Orlando, David Poirier relèvera dès janvier un nouveau défi. L’ancien Valois âgé de 33 ans poursuivra sa carrière à Las Vegas alors qu’il joint l’équipe de « O », un autre spectacle présenté par Le Cirque du Soleil.

Depuis décembre 1998, « La Nouba » a été présentée devant plus de 10 millions de spectateurs. David est évidemment très heureux d’avoir été associé à cette création du Cirque du Soleil qui fera ses adieux au public le 31 décembre.

« J’ai fait mes débuts en trampoline Powertrack. Depuis quelques années, j’ai ajouté à mon répertoire un numéro de tissu aérien. Nous avions en tout dix représentations par semaine, en plus des séances d’entraînement. C’est bien sûr exigeant physiquement, mais je crois avoir bien rempli ma mission », raconte cet ancien membre des clubs de gymnastique les Élans d’Acton Vale, Les Djinn de Drummondville et les Voltigeurs de Saint-Hyacinthe.

Bien qu’il ait adoré vivre à Orlando, David anticipe avec joie son arrivée à Las Vegas. C’est d’ailleurs dans cette ville qu’il a épousé sa conjointe Karina Silva.

« Le spectacle O, présenté au Bellagio, incorpore plusieurs éléments aquatiques qui donnent un cachet unique. Je participerai à un numéro de cerceaux et j’ai confiance que ce sera encore une très belle expérience », confie-t-il.

David Poirier mentionne par ailleurs que Karina - également acrobate pour « La Nouba » - , victime d’une chute lors d’une répétition en octobre 2016, récupère de mieux en mieux. Elle avait alors subi des fractures au cou, au crâne et au visage.

« Karina est très bien entourée et elle garde un bon moral malgré tout. Tout se passe bien et notre fils Kyle nous rend vraiment heureux », affirme-t-il.

David avoue ne pas savoir à quel moment il prendra sa retraite en tant qu’acrobate.

« Je compte bien continuer pendant quelques années, mais je souhaite éventuellement faire carrière comme entraîneur physique, ayant ouvert ma propre compagnie de fitness et santé afin d’aider les gens à être en meilleure forme. Je suis également ambassadeur pour des produits de nutrition sportive. Et bien sûr, je n’oublie pas mes racines. Lorsque c’est possible, je me rends au Québec pour, entre autres, voir ma famille à Acton Vale », conclut-il.

Pour suivre David Poirier sur les médias sociaux: DavidPoirierStrength sur Instagram ainsi que David Poirier Axionfit sur Facebook et YouTube.




Manchettes   |   Journal   |   Classées   |   Liens   |


© 2001 - DBC Communication inc. - Tous droits réservés