Aménagement dans des locaux plus spacieux
DENIS CIMAF continue d’explorer de nouveaux marchés


Alain Bérubé
L’entreprise DENIS CIMAF, située à Roxton Falls, continue sa percée au niveau international pour la vente d’équipements de débroussaillage. (photo courtoisie DENIS CIMAF)

L’entreprise DENIS CIMAF, de Roxton Falls, continue d’élargir ses horizons. Ce manufacturier d’équipements de dégagement des sols, qui vient d’aménager dans des locaux plus spacieux près de l’usine d’assemblage, explore de nouveaux marchés à l’échelle internationale.

C’est dans l’ancien magasin de meubles situé en plein cœur du village que DENIS CIMAF a déménagé ses pénates en novembre, soit à 175 pieds de son usine.

« Nos bureaux actuels couvrent une superficie d’environ 5600 pieds carrés, ce qui est deux fois et demi plus grand qu’auparavant. On a travaillé fort afin de rénover les lieux, mais ça en vaut la peine. Notre personnel en place œuvre ainsi dans un environnement encore plus fonctionnel et accueillant », soutient le président Laurent Denis.

L’entreprise, qui compte en tout 38 employés, fait partie des leaders mondiaux en équipements de débrous-sailleurs industriels à haut rendement énergétique. Divers travaux sont réalisés par DENIS CIMAF à travers le monde, dont le défrichage de terres et de lignes de transport, la gestion de bords de route, l’entretien des pipelines et la prévention des incendies de forêt.

« Depuis bientôt 19 ans, DENIS CIMAF démontre sa grande expertise, avec des équipements à la fine pointe de la technologie et qui permettent des économies de carburant à nos clients. Nous faisons certainement partie du top 3 mondial dans notre domaine », mentionne M. Denis.

Le manufacturier roxtonnais réalise, depuis quelques années, 66 % de ses ventes aux États-Unis, en plus d’avoir un bureau au Brésil, ouvert en 2008. Mais, ajoute Laurent Denis, d’autres marchés sont dans la mire.

« Depuis bientôt deux ans, nous assurons une présence à plein temps en Russie. C’est un marché potentiellement énorme et bien des projets sont sur la table. On aimerait y vendre de 75 à 100 débroussailleuses par année. Le Japon fait également partie de nos priorités. Quant au Canada, ça va également très bien », atteste M. Denis.

Le président de DENIS CIMAF affirme que l’entreprise va dans la bonne direction.

« Nous produisons à Roxton Falls huit débroussailleuses par semaine, alors qu’il n’y pas bien longtemps c’était deux fois moins. Et je suis certain qu’on augmentera bientôt ce nombre à 10 annuellement. DENIS CIMAF a su faire sa place malgré la compétition souvent féroce. Et je suis très fier de vivre ce succès en compagnie de ma conjointe Monique ainsi que nos fils Frédéric, Benjamin-Pierre et Simon, tous à l’emploi de l’entreprise », conclut M. Denis.




Manchettes   |   Journal   |   Classées   |   Liens   |


© 2001 - DBC Communication inc. - Tous droits réservés